Home Lifestyle Comment traverser cette période d’incertitude causée par la crise sanitaire?

Comment traverser cette période d’incertitude causée par la crise sanitaire?

La crise sanitaire que nous traversons actuellement est empreinte de doutes, de questionnements, d’interrogations. Elle chamboule nos manières de travailler et de socialiser avec l’extérieur, générant parfois des sentiments lourds et négatifs. Marilyn Merlo, psychologue spécialisée dans la psychosomatique relationnelle et la psychologie féminine, nous parle de comment traverser cette période d’incertitude.

Apprendre à dompter les émotions qui nous envahissent durant cette période n’est pas une tâche facile. « Peut être vous sentez-vous fortement anxieux en cette période et envahis par la peur: la peur de tomber malade, la peur de perdre votre travail, la peur de ne pas savoir quoi faire de vos enfants, la peur de tout perdre », explique Marilyn Merlo. « Tant d’inquiétudes, d’anticipations du lendemain sans réponse… Le cadre extérieur, qui habituellement nous donnait des réponses, devient lui même confus et nous semblons ne plus avoir de guide et de repères clairs pour nous orienter ».

Trouver les ressources apaisantes

Dans un premier temps, Marilyn Merlo nous propose de donner du sens aux évènements qui se passent actuellement afin de réduire l’effet anxiogène qui s’en dégage. Selon elle, derrière le chaos extérieur apparent se trouve en réalité l’émergence d’un nouveau paradigme, nous rapprochant d’une nouvelle ère et civilisation planétaire. « Ce changement nous fait sortir de la vieille mentalité archaïque du ‘Nous contre Eux’, pour adopter une mentalité du ‘Nous’, dans laquelle nous nous respectons, nous nous honorons et nous nous valorisons les uns les autres et notre Terre », explique la psychologue. « Cela signifie que, bien que nous soyons témoins d’un grand chaos dans le monde, tout cela se produit dans le cadre d’un changement de conscience qui ouvre la voie à l’émergence de quelque chose de bien plus grand ».

Elle évoque alors l’idée de saut quantique de conscience, soit le passage d’une énergie à une autre. « Lorsque nous faisons un saut quantique de conscience comme celui que nous vivons actuellement, le tissu du monde qui nous entoure change complètement », détaille Marilyn Merlo. « Nous voyons déjà le nouveau tissu de notre vie prendre forme, alors que le tissu précédent commence à s’estomper doucement et à s’effacer ». À chaque fois qu’un saut quantique de conscience se produit, il se déroule d’une manière qui affecte notre vie personnelle sur le plan individuel et psychologique. Cela peut être un désir d’être plus productif, de voir plus grand, d’être plus aimant, de reconnaître son potentiel ou encore de sentir plus connecté à notre Esprit et à l’Univers. Sur le plan global et collectif, il est également possible de constater des changements extérieurs, tels que « des choses qui étaient autrefois cachées ou inconnues de l’humanité et qui remontent à la surface pour être révélées et traitées », ou encore « la science et la spiritualité qui fusionnent pour ne faire plus qu’un, à mesure que des nouvelles découvertes rapprochent leurs concepts ».

L’intériorité, un allié solide

« Lorsque nous traversons de grands cycles de transition comme celui que nous vivons actuellement, cela peut faire remonter de nombreuses vieilles pensées et émotions que nous n’avons pas encore complètement résolues et guéries », explique Marilyn Merlo. « Les pensées et les émotions sont très réelles et contiennent des énergies palpables. Si elles n’ont pas un exutoire sain par lequel elles peuvent s’exprimer pleinement, elles se stockent dans le corps (elles peuvent alors s’y densifier et créer des maladies par interaction psychosomatique) et le mental (générant alors des pathologies mentales telles que la dépression, l’anxiété) et elles continuent à demander notre attention ».

Plutôt que d’essayer d’enterrer, de cacher ou de détourner le regard des pensées et des sentiments indésirables qui surgissent, donnons-nous la permission d’embrasser et d’honorer ces pensées et ces sentiments, comme s’ils étaient nos enfants. »

conseille la psychologue, nous expliquant que chaque pensée et chaque sentiment activant quelque chose en nous qui ne va pas est en réalité une demande de notre mental pour encore plus d’amour, d’acceptation et de compassion de notre part. « Quelles que soient les histoires que le mental crée, il revient toujours au désir de recevoir de l’amour et de la compassion de notre part », ajoute-t-elle. En effet, selon elle, « lorsque nous nous donnons le type d’amour et de compassion que nous désirons recevoir du plus grand amour de notre vie, le mental aura moins envie d’utiliser des pensées et des sentiments désagréables ou inconfortables pour attirer notre attention, car il ressent déjà l’amour et l’attention que nous lui envoyons ». Diriger notre attention vers le mental permet à ce dernier de nous protéger et de nous garder en sécurité. Pour Marilyn Merlo, cette situation inconnue est l’occasion de mettre en pratique une relation plus aimante avec notre mental.

Cela contribuera à stabiliser les hauts et les bas de nos émotions, activés par tous les changements énergétiques en cours. Cela nous aidera à ressentir une plus grande paix et une plus grande aisance dans cette période de puissante transition. »

explique-t-elle. « Cela nous aidera également à ne pas nous laisser prendre par les histoires que le mental aime parfois à créer, ce qui peut souvent nous laisser un sentiment d’impuissance ou de blocage ». Tout cela mène à une meilleure compréhension du mental et du pourquoi il agit de la sorte. « En ce moment, notre soi intérieur demande de l’amour et du soutien en cette période de grands changements, et nous pouvons lui en donner en libérant notre jugement intérieur et en libérant le besoin de comprendre tout ce qui se présente à nous ». Profitons de cette période pour prendre encore plus soin de soi, de manière à rendre cette période incertaine moins terrifiante et de la passer de façon plus harmonieuse.

Marilyn Merlo, psychologue et pédopsychologue – psychosomatique relationnelle et psychologie féminine, « Comment traverser cette période d’incertitude? »

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.