Home Lifestyle Couple Comment notre vie sentimentale s’est transformée en partie de Pokemon

Comment notre vie sentimentale s’est transformée en partie de Pokemon

SEOUL - SEPT 24: A big balloon - Pikachu figure from Pokemon anime in Seoul on September 24. 2016 in South Korea; Shutterstock ID 502051534; Purchase Order: -

Quand il s’agissait du générique d’un dessin animé, « Pokemon, attrapez-les tous! », c’était catchy et ça restait en tête. Mais quand le concept devient un concept relou de dating, le « pokemoning », pour le coup, on est juste lasses et on a mal à la tête.

Le pokemoning, c’est quoi? Après le « ghosting » ou le « Gatsbying », cette pratique de drague tout droit inspirée de Pokemon désigne une tendance à vouloir explorer toutes les possibilités qui s’offrent à nous, ou « toutes les attraper », pour rester fidèles au générique. Sauf qu’ici, en lieu et place de Pikachu et Rondoudou, ce sont de pauvres humains qui ne se doutent de rien qu’on glisse dans nos Pokéballs virtuelles. On dit bien virtuelle, parce que si vous faites entrer des personnes de force dans des Pokéballs, ce n’est pas du dating mais bien de la psychopathie. Mais on diverge.

via GIPHY

Le pokemoning, donc, consiste à se convaincre que personne n’est assez bien pour nous (ben ouais, on est le meilleur dresseur après tout) et à préférer jongler avec plusieurs partenaires aux qualités complémentaires plutôt que de jeter son dévolu sur une seule personne et accepter qu’elle ne soit pas parfaite. Autrement dit, une tendance bien déprimante, avec glorification de l’infidélité en prime.

Choisir, c’est avancer

Petit rappel, tout de même, pour ceux et celles qui seraient tentés de s’adonner au pokemoning: certes, faire un choix fait peur, et on n’est potentiellement jamais certain d’avoir fait le bon, mais ça fait partie de l’être humain. Et sachant qu’on n’est pas parfaites non plus, rien ne nous empêche d’être nous-même victimes de pokemoning, qui s’avère tout de suite moins plaisant quand on le subit plutôt que de le pratiquer. Donc disons qu’on passera cette étape dans notre voyage d’apprentissage, même si ça demande du courage. Et que s’il le faut, on pourra parcourir la terre entière, traquant avec espoir le Pokémon mec qui nous fera craquer pour ses mystères.

Lire aussi:
L’orbiting, la nouvelle tendance malsaine des relations amoureuses
Le meilleur endroit pour rompre avec quelqu’un
Le fishing, la technique de drague reloue vue sur les réseaux sociaux

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.