Home Lifestyle Bordel de Mères: le compte Instagram qui aborde la charge mentale maternelle

Bordel de Mères: le compte Instagram qui aborde la charge mentale maternelle

La journaliste Fiona Schmidt vient de lancer un compte Instagram à suivre d’urgence. Il s’appelle « Bordel de mères », il aborde la charge mentale maternelle et on peut vous dire qu’il y a de la matière!

« Lâchez-nous l’utérus ». Le slogan de ce nouveau compte Instagram a le mérite d’être clair. Lancé par la journaliste et autrice Fiona Schmidt, il aborde la notion de charge mentale qui entoure la maternité, et ce, tant pour les mères que pour les femmes sans enfants. Le principe est simple : les internautes (vous?) sont invités à partager des témoignages à ce sujet, que Fiona se charge ensuite de publier sur Instagram pour ouvrir le débat.

La procréation n’est pas un « lifegoal »

Comme la fondatrice l’a expliqué à nos consœurs de Cheek Magazine, la maternité ne serait finalement pas si « naturelle » que ça, tout comme l’instinct maternel qui serait censé être dans l’ADN de toutes les femmes et nous tomber dessus un beau matin. En discutant avec des femmes autour d’elle, Fiona Schmidt s’est rendue compte à quel point c’était faux : non, la procréation n’est pas le seul « lifegoal » féminin qui vaille et que non, on ne va pas forcément « changer d’avis plus tard » si on ne veut pas d’enfants, même si on nous apprend à jouer à la maman depuis notre plus jeune âge.

La créatrice a aussi réalisé à quel point il pouvait y avoir une distorsion entre l’image idéalisée de la maternité que la société nous renvoie et la réalité du terrain, parfois moins douce. Devenir mère, c’est aussi passer par des angoisses, pleurer en chœur avec son bébé certains jours et faire face à des gynécologues sans cœur. Et il est temps d’en parler, bordel de mères!

À lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.