Home Lifestyle Boire du champagne nous rendrait plus vite saoul que d’autres alcools

Boire du champagne nous rendrait plus vite saoul que d’autres alcools

Lorsque vous buvez des bulles à l’heure de l’apéro, vous vous sentez plus vite pompette qu’avec un autre alcool? Rassurez-vous, c’est normal, et c’est la science qui le dit!

Il y a des années, le docteur Fran Ridout et ses chercheurs ont mené une étude dans leur laboratoire de l’Université de Surrey, en Angleterre, sur 12 participants. Ceux-ci recevaient deux verres de champagne, dont la quantité était ajustée en fonction de la masse corporelle de chacun. Sans le savoir, la moitié a reçu des verres débarrassé de leurs bulles et l’autre, des verres contenant les bulles en question. Une semaine plus tard, les chercheurs ont inversé les groupes et se sont mis à analyser les résultats.

La faute aux bulles

La conclusion a été sans appel: le taux d’alcoolémie était plus élevé chez les personnes qui possédaient des bulles dans leurs verres. En effet, ceux qui buvaient du champagne normal présentaient une moyenne de 0,54 milligrammes d’alcool par millilitre de sang, alors que ceux qui buvaient du champagne sans bulles avaient une moyenne de 0,39 milligrammes d’alcool par millilitre de sang.

Comment expliquer ce phénomène? Simplement par le fait que les bulles présentes dans les boissons alcoolisées aident au transport plus rapide de l’alcool dans le sang. En effet, le passage de l’estomac vers l’intestin serait accéléré et c’est au niveau de l’intestin grêle que les nutriments, et ici l’alcool en l’occurence, passent vers le sang. On y pensera à deux fois avant de s’enfiler plusieurs coupes de champagne, désormais!

L’alcool est à consommer avec modération! 

D’autres études éclairantes: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.