Home Lifestyle Avis aux étudiants: il est désormais possible d’obtenir une copie corrigée de...

Avis aux étudiants: il est désormais possible d’obtenir une copie corrigée de ses examens

Consulter et obtenir une copie corrigée de son évaluation d’examen est un droit que tous les étudiants devraient pouvoir avoir! Depuis deux ans, la FEF se battait pour faire appliquer ce droit, c’est désormais chose faite!

Un débat houleux

C’est un dossier qui fait débat depuis des années entre les étudiants et les universités! Les premiers, à travers la Fédération des étudiants francophones, réclament le droit de pouvoir consulter et d’obtenir une copie corrigée de leur examen. Les deuxièmes quant à eux refusent de leur donner ce droit depuis des années. Finalement, il aura fallu attendre qu’une étudiant amène le dossier devant le tribunal de Bruxelles pour que tout se débloque.

Il y a 3 semaines, une étudiante est passée devant le tribunal de première instance de Bruxelles pour réclamer le droit d’obtenir une copie de son épreuve de physique relative à son examen d’entrée en médecine. La raison de sa demande? Pouvoir comprendre ses erreurs et préparer mieux le prochain test en septembre (logique…). Finalement, hier, mardi 25 septembre, le tribunal de première instance de Bruxelles siégeant en référé a pris une décision et lui a donné raison. Il y a de quoi se réjouir car, cette décision de justice fait jurisprudence, ce qui veut dire que les universités doivent suivre cette décision.

En pratique

Concrètement, un accord est donc intervenu entre les représentants des institutions d’enseignement supérieur, des professeurs et des étudiants pour permettre aux étudiants d’obtenir une copie corrigée de leur examen. Le texte prévoit néanmoins plusieurs modalités: que l’étudiant participe à une séance de consultation des copies, qu’il en fasse la demande explicitement et qu’il s’engage à n’en faire qu’un usage personnel.

Ce droit, cela fait plusieurs années que la FEF le réclame en brandissant d’un côté la Constitution, le décret Paysage, le décret sur la publicité des actes administratifs, une jurisprudence européenne ou encore le Règlement général sur la protection des données personnelles. Bref, aujourd’hui, la Fédération des étudiants francophones peut se féliciter de cet accord. « C’est une belle victoire et l’aboutissement d’un travail de longue haleine. La récente ordonnance du tribunal de première instance de Bruxelles confirme notre analyse juridique et a donc largement débloqué la situation en faveur des étudiant-e-s. Les établissements d’enseignement supérieur ont donc pris acte des règles en la matière » déclare le président de la FEF Maxime Michiels cité par Le Soir.

Mais

Parce que oui il y a toujours un MAIS. Le texte doit encore être validé par l’Ares (Académie de recherche et d’enseignement supérieur) et le ministre Marcourt. Et une attention toute particulière à un point sera nécessaire de la part des élèves; « la copie corrigée est destinée à un usage personnel » soit pas sur Facebook…

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.