Home Lifestyle Animaux Tout ce qu’il faut savoir avant d’amener votre chien au travail

Tout ce qu’il faut savoir avant d’amener votre chien au travail

Tout savoir avant d'amener votre chien au boulot - Getty Images
Tout savoir avant d'amener votre chien au boulot - Getty Images

Si le télétravail reste la norme en ces temps de pandémie pas encore maîtrisée, de nombreux Belges rêvent toutefois de pouvoir amener leur chien au travail. Et si les bénéfices de ces adorables collègues touffus sont prouvés, il y a tout de même quelques informations à gérer avant de se lancer.

D’abord: est-ce que votre employeur est forcé d’accepter votre demande? Malheureusement, non, ainsi que l’explique Yves Stox, Legal Expert chez Partena Professional. « Vous n’avez aucune obligation d’autoriser cela, même pas lors de la journée « Take Your Dog To Work Day ». C’est l’entreprise qui détermine elle-même les règles : elle a donc le choix d’autoriser les animaux de compagnie sur le lieu de travail ou non ». Si nos consoeurs de chez ELLE et Marie-Claire ont ainsi le privilège d’amener leurs compagnons à quatre pattes aux travail, elles restent toutefois l’exception et non la norme dans le paysage professionnel belge. Et c’est bien dommage, puisque de nombreuses études ont démontré les bienfaits de la présence de Médor au boulot.

Ainsi, selon un panel d’études, la présence de votre chien (ou de ceux des collègues) au travail permettrait, entre autres, de diminuer le stress, renforcer les liens entre collègues et l’ambiance générale, augmenter la motivation mais aussi améliorer la forme physique des employés, la pause glande sur Facebook se transformant en petit tour du bâtiment pour dégourdir les pattes de Fluffy. Que des bénéfices, donc, et de précieux arguments à retenir si vous voulez tenter de convaincre votre employeur de se lancer.

Lire aussi: 10 croisements de chiens presque trop beaux pour être vrais

Chiens au travail - Getty Images

Un joyeux avantage en nature

Et du côté des employeurs alors, à quoi faut-il penser avant de déclarer l’open space chiens admis? « Emmener son animal de compagnie est envisageable dans un bureau mais l’est déjà plus difficilement dans un environnement de production comme une usine, par exemple » rappelle Yves Cox, qui en profite pour égrener les différents points d’attention à prendre en compte.

  • Sécurité et hygiène : dans de nombreux secteurs, les animaux de compagnie sont interdits pour des raisons évidentes de sécurité alimentaire et d’hygiène.
  • Bien-être : un employeur doit toujours veiller au bien-être de ses employés. La qualité de l’air en fait également partie. L’employeur doit donc tenir compte de toutes les sources possibles de contamination, y compris les animaux. En effet, beaucoup de gens y sont allergiques. Il s’agit donc d’un élément qui relève de la médecine du travail.
  • Temps de travail : aller se balader avec son chien est un moment idéal pour faire une petite pause. Mais combien de temps cela prendra-t-il ? Cela devra-t-il se faire pendant le temps de travail ? Un employeur est souvent très strict quand il s’agit des pauses cigarettes… il faudra qu’il en soit de même pour la promenade avec le chien. En effet, il est important d’avoir une politique cohérente.
  • (Para)fiscalité : l’entreprise veut-elle faciliter l’accès des animaux de compagnie au sein de ses bureaux ? Dispose-t-elle de bols d’eau, de nourriture pour animaux ou encore de quelqu’un pour s’occuper d’eux ? Il s’agirait d’une situation encore inédite mais que faire en cas d’inspection sociale ? On pourrait dès lors défendre le fait qu’il s’agit d’un avantage en nature… imposable et soumis aux cotisations sociales.

Et de conclure qu’autoriser les animaux de compagnie au travail est une excellente idée, qui nécessite toutefois l’établissement de règles strictes au préalable.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.