Home Lifestyle Animaux Pourquoi il faut donner un droit à l’image aux animaux

Pourquoi il faut donner un droit à l’image aux animaux

Pour contribuer à la sauvegarde des animaux, des chercheurs britanniques ont eu l’idée d’instaurer un droit à l’image comme pour les humains. Soit un dédommagement financier, versé pour la sauvegarde des animaux photographiés. 

Afin de diffuser l’image d’un être humain, il faut non seulement son autorisation, mais bien souvent aussi, payer un dédommagement pour l’utilisation. Des règles qui ne s’appliquent pas à nos amies les bêtes. Et qui pourraient pourtant contribuer à les sauver.

via GIPHY

Pour la bonne cause

Des chercheurs de l’université d’Oxford ont en effet étudié la problématique des droits d’auteur liés à l’image des animaux. Car ces derniers sont partout: un tigre sur les boîtes de céréales, un adorable chimpanzé pour promouvoir la douceur d’un essuie-tout, sans oublier l’imprimé léopard que l’on retrouve partout. Or ces animaux omniprésents dans les publicités sont menacés d’extinction. De quoi donner des idées aux chercheurs, pour qui verser une redevance pour l’utilisation de l’image des animaux pourrait bien contribuer à les sauver.

Des montants colossaux

D’autant que leur image est tellement utilisée, qu’il suffirait d’une redevance minimale pour avoir un impact important. Prenons les lions par exemple, qu’on retrouve partout, des céréales aux mascottes de club de foot en passant par les oeufs en Angleterre. Les chercheurs d’Oxford ont calculé que si chaque utilisation de l’image de lion sur les boîtes d’oeuf rapportait un centime aux lions, ils recevraient 31 000 euros par jour. Si on ajoute toutes les autres utilisations de leur image, on atteint des montants conséquents, qui permettraient d’oeuvrer à leur sauvegarde. Car si les lions sont partout dans la publicité, dans la nature, ils sont plus rares que jamais: en 20 ans, 43% des lions à l’état sauvage ont disparu.

via GIPHY

Sauver les animaux

Un chiffre inquiétant, mais qui fait pâle figure à côté de l’extinction des léopards: depuis les années 70, ces félins ont perdu 80% de leur territoire. Il ne resterait plus que 65 spécimens de léopard de l’amour à l’état sauvage, et les léopards des neiges sont également menacés. Pourtant, leur magnifique pelage s’affiche partout, des ballerines aux sacs à main en passant par les coques de smartphone… De quoi générer des sommes colossales pour oeuvre à leur préservation. Bon, par contre, si Médor nous fait du racket avant qu’on poste des portraits trop choupis de lui sur Instagram, on lui expliquera gentiment mais fermement qu’il est déjà super gâté.

Lire aussi: 
Top 10 des pires attractions pour les animaux
Tinder dit NON aux photos des utilisateurs avec des animaux sauvages
Les annonces pour don ou vente d’animaux sont désormais interdites

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.