Home Lifestyle Animaux Le Canada interdit (enfin) l’élevage et la captivité des cétacés

Le Canada interdit (enfin) l’élevage et la captivité des cétacés

cétacés
Photo by Laszlo Szirtesi/Getty Images

Bonne nouvelle, les baleines, orques, dauphins ou encore belugas ne pourront plus être élevés en captivité au Canada. Le projet de loi, déposé en 2015, a été validé ce lundi 10 juin par les parlementaires canadiens.

Le Code pénal sera modifié dès que l’approbation royale symbolique aura été faite. Les associations de défense du bien-être des animaux se réjouissent de cette avancée historique.

Les cétacés dans les océans

La capture des cétacés dans la nature ainsi que leur reproduction forcée seront très bientôt bannis au Canada.

Le Parc Marineland à Niagara Falls et l’aquarium de Vancouver, les deux seuls établissements canadiens à « héberger » des animaux marins actuellement, ne pourront plus en accueillir de nouveaux au sein de leurs bassins. Cette loi n’est pas rétroactive. Tout comme dans les parcs aquatiques SeaWorld aux États-Unis, les mammifères marins qui se trouvent actuellement en captivité ne seront pas relâchés en pleine nature. Ils devraient être la dernière génération à vieillir enfermés, même si certaines exceptions s’appliqueront, notamment dans le cas d’animaux nécessitant une réhabilitation à la suite d’une blessure ou dans le cas d’une autorisation fournie par les autorités.

Espérons que le Canada inspire d’autres pays à également interdire la captivité des animaux marins. Les orques, dauphins et leurs amis feraient mieux de barboter en liberté dans l’océan plutôt qu’être enfermés dans un minuscule aquarium sous les yeux des touristes…

cétacés

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.