Home Lifestyle Animaux La Flandre interdit le gavage et l’élevage d’animaux de fourrure

La Flandre interdit le gavage et l’élevage d’animaux de fourrure

Le gouvernement flamand vient de faire un immense pas en avant dans le domaine du bien-être animal. Le projet de décret du ministre flamand de la protection des animaux, Ben Weyts a été approuvé.  Au total, 17 fermes d’élevages de visons et un producteur de foie gras installés en Flandre vont devoir mettre un terme à leurs activités.

Chaque année, 200 000 animaux sont encore tués dans les élevages d’animaux à fourrure en Flandre. Bonne nouvelle, d’ici 2023, ces fermes seront formellement interdites dans la Région. La pratique du gavage également.

Fourrure et foie gras

Dès son entrée en vigueur, les producteurs concernés par ce nouveau décret ne pourront plus développer leurs activités ni les déplacer. Ils bénéficieront d’une période de transition jusqu’au 1er décembre 2023 mais seront encouragés à y mettre fin le plus rapidement possible. Les indemnités de compensation diminueront au fil des années.

Et en Wallonie?

L’élevage d’animaux pour la production de fourrure est banni depuis 2015 en Région wallonne et depuis 2017 dans la Région de Bruxelles-Capitale même s’il s’agissait d’une interdiction symbolique puisque aucune ferme de ce type n’était installée en Wallonie et à Bruxelles. Grâce à ce nouveau décret flamand, bientôt, plus aucun élevage d’animaux à fourrure n’existera sur le territoire belge. On peut être fiers de notre pays!

Le gavage a déjà été interdit l’année passé à Bruxelles. La Flandre vient de suivre le mouvement. La Wallonie est maintenant la seule Région du pays à pratiquer encore le gavage. Neuf producteurs de foie gras sont encore en activité, au grand regret des associations de défense du bien-être animal. Sera-t-elle inspirée par cette nouvelle mesure prise en Flandre?

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.