Home Lifestyle Adidas crée le scandale en choisissant une mannequin non épilée

Adidas crée le scandale en choisissant une mannequin non épilée

Pour la campagne de lancement de sa Superstar en version reliftée, Adidas a décidé de mettre en avant les « icônes de demain. Parmi celles-ci, l’on retrouve la Suédoise Arvida Byström, photographe, artiste et modèle féministe, qui ne s’épile pas. Une décision qui a placé la jeune femme comme la marque, au cœur d’un énorme body shaming.

Une basket iconique, des jambes et des poils. Il n’en fallait pas plus pour que les insultes fusent et que les attaques se multiplient. Derrière Arvida Byström, c’est un message fort de tolérance et de liberté que la célèbre marque de sneakers souhaitait prôner. Pas en l’affichant jambes velues, mais par son discours militant et engagé, qu’accompagne ce choix du non-rasage.

Je crois que la féminité est un concept culturel. Je pense que tout le monde peut être féminine, faire des choses féminines, et que la société actuelle a très peur de ce principe.

Un discours prononcé par la belle de 25 ans, dans le mini-clip de 15 secondes, responsable de cet énorme tapage. Avec une certitude et une perspicacité que confirment d’autant plus les réactions négatives qui entourent la vidéo. « Dégueulasse. » « Si elle se rasait les jambes, je voudrais la baiser. » « Maintenant c’est sûr, je ne porterai jamais d’Adidas. », quelques pépites de grossièreté parmi les milliers de messages et de menaces reçues par l’artiste et la marque. Des mots de haine auxquels Arvida a choisie de réagir avec élégance en publiant une photo sur Instagram, accompagnée de ce commentaire: « J’ai reçu des menaces de viol, directement dans ma boîte mail. Je n’imagine même pas ce que c’est que d’exister dans ce monde sans avoir tous mes privilèges. Plein d’amour. Et souvenons-nous que chaque personne est différente. »

Adidas ne s’est de son côté pas exprimé, trouvant peut-être que la meilleure des réponses à ce scandale aussi violent qu’intolérant, était le silence.

what seems like an excessive show of armpit is actually me trying to hold my choker tight

A post shared by arvida byström (@arvidabystrom) on

trying to show off some cellulites and a dimpled cherry 🍒

A post shared by arvida byström (@arvidabystrom) on

kind of a look

A post shared by arvida byström (@arvidabystrom) on

Eux aussi sont font face au poids des normes:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.