Home @Home & Sorties Donald Trump, accusé d’attouchements sexuels

Donald Trump, accusé d’attouchements sexuels

Reporters
Coup de massue dans le camp Trump: le candidat à la Maison Blanche est accusé d'attouchement sexuel. Les témoignages de deux femmes ont été publiés par le "New York Times".

Ces dernières semaines, la course à la Maison Blanche tourne au cauchemar pour Trump. Après qu'un enregistrement datant de 2005 ait été dévoilé, dans lequel on entend le candidat tenir des propos particulièrement vulgaires envers les femmes, voici que le milliardaire est accusé d'harcèlement et d'attouchement sexuels.

Pelotée et embrassée contre son gré

Deux femmes se sont récemment confiées au New York Times. Jessica Leeds affirme avoir été pelotée dans un avion il y a 30 ans par Donald Trump. Rachel Crooks, une autre Américaine, dit quant à elle avoir été embrassée sans son consentement à la sortie d'un ascenseur. 

Il était comme une pieuvre […] ses mains étaient partout.

affirme Jessica Leeds

Deux autres médias ont également rapporté des témoignages similaires. Dont celui de Cassandra Searles, une ancienne Miss Washington qui affirme avoir été également touchée contre son gré par le candidat républicain.

Des accusations démenties

Donald Trump a répondu aux accusations en expliquant que "rien de cela ne s'est jamais produit". Ce qui n'a pas eu l'air de convaincre les associations féministes qui se sont réunies le 12 octobre dernier au pied de la Trump Tower pour dénoncer le comportement machiste du potentiel future président des Etats-Unis. 

Quand Trump parle d'une fille de 10 ans

Et ce n'est pas tout. Dans la foulée, la chaine BBC a publié une nouvelle vidéo accablante pour Trump. Il s'agit d'images enregistrées en 1992 pendant le tournage de l'émission "Entertainement Tonight". On entend Donald Trump faire un commentaire pour le moins déplacé au sujet d'une fille de 10 ans qui passe à côté de lui. Tenez-vous bien…

"Dire que dans 10 ans je sortirai avec elle, vous pouvez y croire vous ?"

La multiplication de ce genre d'accusations pourrait bien lui coûter sa place à la Maison Blanche. … et un passage devant les tribunaux. 

La course à la Maison Blanche continue par ici:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.