Home @Home & Sorties 6 raisons d’aimer l’Euro… quand on n’aime pas le foot!

6 raisons d’aimer l’Euro… quand on n’aime pas le foot!

Shutterstock
C'est bientôt parti pour un mois de festivités dédiées au ballon rond: les cris de joie, les larmes, les conversations sur les rencontres de la veille, l'arbitrage… Sauf que vous, l'Euro, même avec les Diables rouges, vous vous en tapez les crampons! Et si vous en tiriez le meilleur?

1. On s'offre des soirées 100 % girly

Les soirs de matchs sont autant d'occasions de passer du temps entre copines et d'en profiter un max, sans culpabiliser d'avoir laissé chéri seul (ou avec ses potes) à la maison.

2. On réserve une table prisée

Si de nombreux bars et terrasses seront envahis, d'autres adresses (celles qui ne diffuseront pas les rencontres) seront délaissées. Voilà qui multiplie nos chances d'enfin se dégotter une table dans ce fameux resto tellement vanté, d'ordinaire bondé. Bonus: le risque d'y croiser des convives parlant de football est réduit!

3. Célibataires, la chasse est ouverte!

Les bars et terrasses qui diffusent les matchs seront remplis de mâles en ébullition! Parmi eux, de nombreux célibataires. Intéressez-vous un minimum à la compétition, supportez l'une ou l'autre équipe, et vous nouerez facilement de nouvelles connaissances. Tous ensemble, tous ensemble, yeah!

4. On fait le plein d'idées pour le souper

On s'inspire de la rencontre du jour pour le thème du repas: des pâtes pour l'Italie, des fish & chips pour l'Angleterre, une tortilla pour l'Espagne, du bacalhau pour le Portugal, et évidemment soirée steak frites pour la Belgique!

5. On se rince l'œil

On verra rarement autant d'hommes musclés réunis en même temps dans notre petit écran! Et de Eden Hazard à Olivier Giroud en passant par Gerard Piqué, il y aura de quoi ravir nos pupilles. On n'est même pas obligées de connaîtres les règles (ni les noms). Célib', on se mate les rencontres entre copines et on commente gaiement. En couple, on mate discrètement, mais on n'oublie pas de saluer les bonnes prestations de nos favoris (Ciel, ce coup de pied!). Bonus: chéri se ravira de notre intérêt soudain pour le ballon rond, sa passion.

6. On pimente notre vie de couple

On profite de l'Euro pour faire des "porno-stiques": on parie avec chéri sur le résultat des matchs. Le perdant reçoit un gage, forcément sexuel! Allez, goal, goal, goal!

Pour aller plus loin

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.