Home Forme Pourquoi on soutient toutes Seppe Smits pour les Jeux Olympiques

Pourquoi on soutient toutes Seppe Smits pour les Jeux Olympiques

D’ici quelques semaines, la Corée du Sud se mettra à l’heure des Jeux Olympiques, et avec tous nos athlètes qui y participent, ça va vibrer en Belgique. Notre favori? Le snowboarder flamand Seppe Smits, actuel champion du monde de slopestyle et athlète admirable. 7 raisons de le soutenir à PyeongChang. 

1. Parce qu’il sait voler

Avec son snowboard, il s’envole jusqu’à 25 mètres de haut pour effectuer des figures dans les airs tel un superhéros sportif.

2. Parce qu’il est resté humble malgré le succès

Sympathique, souriant, Seppe n’a pas pris la grosse tête et laisse le comportement de rockstar à d’autres athlètes. En interview, il se raconte sans chichis et affirme qu’il fait tout son possible pour faciliter la vie des journalistes. Adorable, on vous dit.

3. Parce qu’il a le sens de la famille

C’est sous l’impulsion de son grand frère qu’il a commencé le snowboard, et bien que Seppe soit devenu aujourd’hui champion du monde, il continue de le citer comme le snowboarder qu’il admire le plus.

4. Parce qu’il est bricoleur

Pour ranger tous ses trophées, il a transformé certains de ses vieux snowboards en étagères, et nous on se verrait bien adopter cette déco ambiance sports d’hiver.

5. Parce qu’il a le goût de l’aventure

En 7 ans de carrière de snowboarder professionnel, il a voyagé avec sa planche dans pas moins de 25 pays, et cite la Nouvelle-Zélande comme son expérience de voyage la plus dingue.

6. Parce qu’il est romantique

De sa copine photographe ultra douée qui l’accompagne dans certains de ses voyages, il dit qu’il a « beaucoup de chance de l’avoir trouvée ».

7. Parce qu’il est altruiste

La raison pour laquelle ses cheveux sont si longs? Parce qu’il les laisse pousser pour les donner afin de constituer une perruque pour les personnes atteintes du cancer. Les J.O n’ont même pas encore commencé, mais pour nous, c’est clair et net, Seppe est la médaille d’or.

Lire aussi: 
6 sublimes stations de ski pour partir à la montagne sans se ruiner
A 14 mois elle fait du snowboard pour la première fois
Une athlète belge envisage l’euthanasie après les Jeux Olympiques

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.