Home Forme BODY POSITIVE: ces 6 lectrices dévoilent leur ventre et en sont fières!

BODY POSITIVE: ces 6 lectrices dévoilent leur ventre et en sont fières!

Si elles pouvaient changer une partie de leur corps en un claquement de doigts, 65 % des lectrices de Flair choisiraient leur ventre. Mais plutôt que de le changer, pourquoi ne pas l’accepter comme il est? Le Body Positive est sans doute la meilleure des solutions pour que l’on s’aime. La preuve avec ces six lectrices qui ont accepté de poser en sous-vêtements et de nous confier leur rapport à leur ventre.

1 / 6
Laura, 27 ans
Melissa, 23 ans
Kessy, 23 ans
Joyce, 27 ans
Cynthia, 25 ans
Maaike, 32 ans
Laura, 27 ans
Laura, 27 ans

“J’avais un ventre ultra plat, mais aujourd’hui, j’ai des bourrelets et des poignées d’amour. Je suis pour l’acceptation et je veux aimer mon ventre, mais de temps en temps je me surprends à aspirer à un idéal de beauté. Pour réprimer cette tendance, je poste sur Instagram une photo de moi avec mes défauts mis en avant.”

Melissa, 23 ans
Melissa, 23 ans

“Après avoir accouché, j’ai continué à prendre du poids jusqu’à peser 85 kilos. Ma zone abdominale en particulier me rendait très complexée, à l’époque. Un an plus tard et 20 kilos en moins, je me sens super bien malgré les vergetures. Je n’ai pas un ‘ventre Instagram parfait’, mais je n’en ai pas besoin.”

Kessy, 23 ans
Kessy, 23 ans

“Il y a quelques années, j’ai subi une opération du ventre avec une réduction de l’estomac. J’ai alors perdu 30 kilos, mais je suis tombée enceinte un an plus tard et mon ventre a de nouveau complètement changé. Il pourrait être plus plat, mais je suis convaincue que de nombreux hommes préfèrent les femmes un peu plus rondes.”

Joyce, 27 ans
Joyce, 27 ans

“Je suis une bonne vivante et j’aime manger beaucoup. Parfois, je fais attention, mais en général, je ne veux pas me restreindre juste pour être plus mince ou perdre une taille de vêtement. Je pense qu’il est plus important d’être en bonne santé et heureuse que de correspondre à une image idéale dans un faux monde numérique. Je garde donc mes poignées d’amour. ”

Cynthia, 25 ans
Cynthia, 25 ans

“Quand je porte mon t-shirt de sport, tout le monde me complimente sur ma silhouette. Si je porte un top court, les gens fixent les cicatrices que j’ai sur le ventre et ne me complimentent plus. Raison de plus pour moi de montrer ce ventre avec fierté, cicatrices ou non, moi je l’aime comme il est.”

Maaike, 32 ans
Maaike, 32 ans

“J’ai eu des verge­tures suite à mes deux grossesses, mais elles ne me dérangent pas vraiment. J’ai deux beaux enfants à la place d’un ventre parfait.”

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.