Home Food Tony’s Chocolonely copie la concurrence pour la bonne cause

Tony’s Chocolonely copie la concurrence pour la bonne cause

Tony's Chocolonely
© Tony's Chocolonely

Le chocolat Tony’s Chocolonely nous faisait déjà saliver, on l’aime encore plus dans sa dernière édition limitée, 4 tablettes “sosies” pour sensibiliser à l’omniprésence du travail illégal des enfants, 20 ans après que l’industrie ait promis son éradication.

C’est que vingt ans plus tard, les entreprises ne sont toujours pas obligées légalement de tracer les violations des droits humains dans leurs chaînes d’approvisionnement, et encore moins de les résoudre. Une injustice que les chocolats engagés Tony’s Chocolonely comptent bien combattre une bouchée à la fois, en mettant leur “sweet solution” sur la table.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Tony’s Chocolonely met les bouchées doubles

Car si les tablettes du chocolatier équitable néerlandais se distinguent d’ordinaire par leur forme unique, reconnaissable entre mille (elles ont été pensées pour se casser en morceaux de tailles différentes, afin de rappeler que nous ne sommes pas tous égaux), cette fois, Tony’s Chocolonely s’est inspiré des autres. En effet, les tablettes de chocolat “sweet solution” sont inspirées des marques les plus connues au monde, qui représentent toutes ensemble le paysage de l’industrie du chocolat.

Même si dès le premier croc, aucun doute possible: les gaufrettes en barre, pyramides de nougat, ou encore ces cercles croustillants à la noisette et cookies au caramel sont immanquablement des tablettes Tony’s Chocolonely. D’autant qu’elles sont réalisées en suivant les 5 « Sourcing Principles » de Tony’s : utiliser des fèves de cacao 100% traçables, en payant un prix plus élevé, en donnant du pouvoir aux coopératives de cultivateurs, en s’engageant dans des partenariats à long-terme directement avec les coopératives et en accordant une importance particulière à la qualité du cacao et à la productivité pour optimiser les rendements du cacao.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Objectif avoué? Faire du 100% sans esclavage la norme du chocolat, en changeant l’industrie de l’intérieur, en sensibilisant à la cause, en montrant l’exemple et en encourageant les acteurs clés de l’industrie à l’action. En distribuant ses tablettes en édition limitée, mais aussi en invitant tous les chocophiles à signer sa pétition demandant  une législation qui rendrait les entreprises légalement responsables de l’existence d’esclavage moderne et de travail illégal des enfants dans leurs chaînes d’approvisionnement. Une pétition à signer la bouche pleine, évidemment, d’autant que tous les profits des tablettes seront reversés à 100WEEKS, une plateforme indépendante qui soutient les femmes en Afrique à sortir du cercle vicieux de l’extrême pauvreté, grâce à des formations financières et des allocations en espèces. Ce petit arrière-goût exquis qui vous chatouille le palais à chaque bouchée? C’est celui de la bonne action que vous réalisez. 

Lire aussi: