Home Culture Télévision « Trop enceinte », la Miss Météo de la RTBF s’attire les foudres des...

« Trop enceinte », la Miss Météo de la RTBF s’attire les foudres des téléspectateurs

Fraîchement promue Miss Météo par la RTBF, Daniela Prepeliuc nous épate en assurant l’antenne enceinte. « Trop » enceinte, visiblement, selon certains téléspectateurs qui ont commenté leur mécontentement sur les pages Facebook RTBF Info et Météo RTBF. Une attitude sexiste que dénonce Amélie Bruers, et nous aussi.

« Être enceinte est visiblement une tare de plus quand on est une femme de média » dénonce la journaliste, commentaires à l’appui. Et il faut dire qu’entre accusations de voyeurisme et insultes relatives au manque d’élégance de Daniela Prepeliuc, il y a de quoi être navré. « Comment Daniela peut-elle s’afficher dans de telles tenues à l’antenne, nous sommes tous choqués franchement. Je trouve que tout cela devient réellement du voyeurisme car au point de voir son nombril à travers sa robe qui tire de tous côtés c’est grave » souligne ainsi une commentatrice, qui reste toutefois modérée par rapport à d’autres.

Pfff c’est bien d’être enceinte et de l’afficher sur petit écran mais se transformer en salami transparent est ridicule ! Mieux choisir ses fringues est une question de bon sens…mais la classe, ce n’est pas donné à tout le monde ! »

Et si Daniela est un « salami transparent », le sexisme qui dégouline de ces commentaires est, lui, bien visible. Et d’autant plus navrant que la plupart des messages hargneux laissés sur les pages Facebook de la RTBF… émanent de femmes.

Pas de sororité qui tienne

Des femmes qui n’ont peut-être pas toutes expérimenté la grossesses, ses aléas, le corps qui change et que l’on habille souvent plus comme on peut que comme on veut, mais qui, par le simple fait de leur genre, sont toutefois bien au fait de la pression que la société fait peser sur le physique féminin. Sans tomber dans le cliché facile de la « sororité », dont on sait de toute façon qu’elle n’existe malheureusement pas vraiment, difficile dans ces conditions de ne pas être doublement consterné par ces commentaires émanant de personnes bien placées pour savoir à quel point les attaques sur le physique sont mortifères.

« La grossesse ne me gêne pas, je ne suis pas une malade. Mais ses robes ne lui vont pas. Moi, perso, elle s’habille comme elle veut mais ça manque un peu d’élégance à laquelle elle nous a habitué (sic) » commente encore une autre personne. Cimentant de ce fait encore un peu plus la croyance selon laquelle une femme enceinte doit cacher ses formes que l’on ne peut voir, surtout son « gros ventre », mieux à sa place masqué sous une robe tente. Sauf que non, en fait: à force, on l’oublierait presque, mais le fait de donner la vie est un miracle, et celui de mener sa grossesse avec une ligne aussi fine que Daniela Prepeliuc, carrément miraculeux aussi, et à sa place, on ne manquerait pas de l’afficher fièrement avec les tenues qui lui plaisent, et qui lui vont à merveille. Et tant pis pour ceux pour qui la météo idéale annonce toujours « tempête dans un verre d’eau ».

Photo de couverture: capture d’écran TV5 Monde

Lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.