https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/
Home Culture Télévision Pourquoi “Stranger Things” est la meilleure série de l’année!

Pourquoi “Stranger Things” est la meilleure série de l’année!

Belga
Encensée par la critique la plus féroce du tout Internet, la nouvelle série produite par Netflix est LA série de l’été. Pour vous consoler d’une météo belge un peu capricieuse, on n’a pas encore trouvé mieux que de mater Stranger Things sous la couette. Les secrets de son succès?

Les années 80 comme si vous y étiez

Stranger Things est un condensé de références aux années 80 et à la pop culture. Vous reconnaitrez sans doute presque toutes les chansons qui émaillent la série! Ca commence très tôt avec un générique qui sous-tend l’inspiration majeure des frères Duffer, les réalisateurs de la série: Stephen King. Validée par le maître himself sur Twitter, la série ressemble à un de vos vieux bouquins de la collection Chair de Poule.

Des personnages attachants

Inspirés des Goonies, du gang des enfants pourchassés de “Ca” ou encore des jeunes sauveurs de E.T, les héros sont une ode à nos films d’enfance. Loin d’être les coqueluches de leur école, ils sont néanmoins la bande d’amis qu’on voudrait avoir.

Les autres personnages n’en sont pas moins fascinants; Barb, la girl next door qui a déchainé les passions du public en intello coincée mais fidèle à sa meilleure amie, Dustin le meilleur copain attendrissant et coup de coeur des téléspectateurs ou encore et surtout Eleven, petite fille mystérieuse, touchante et torturée (dans tous les sens du terme) qui crève carrément l’écran. On retrouve aussi Winona Ryder, actrice icônique des 90’s (et grand amour de Johnny Depp à l’époque) qui fait ici un retour fracassant dans un rôle inattendu et habité.

Le Demogorgon, un monstre terriblement efficace

A l’image du Slender Man (créature longiline née de l’imagination d’un internaute, et devenue légende urbaine), le Demogorgon comme nommé par les enfants en référence au jeu Donjon et Dragons, terrorise la ville. La science-fiction à la Alien se pare d’une angoisse digne d’un Stephen King et nous maintient sous tension à chaque épisode.

Une bande originale d’enfer

Mise en ligne sur Spotify par Netflix, la playlist renforce encore davantage l’ambiance si travaillée des années 80. La bande originale de Michael Stein et Kyle Dixon (deux membres du groupe Survive) achève le voyage temporel en instaurant un malaise digne d’une B.O de John Carpenter, le maître absolu des films d’épouvante.

Outre ses innombrables qualités, ses références perpétuelles, sa réalisation propre et son scénario captivant, Stranger Things a en réalité un but précis : vous rendre nostalgique. Force est de constater que c’est une réussite!

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Crédits: Mathilde Simillion

L’actu des séries: