Home Culture ON A VU: Control Z, la série Netflix entre Elite et Gossip...

ON A VU: Control Z, la série Netflix entre Elite et Gossip Girl

Netflix

Le catalogue Netflix regorge de séries en tout genre, à tel point qu’il est parfois difficile de faire un choix. Parmi celles-ci, on a jeté notre dévolu sur Control Z, une série ado mexicaine à mi-chemin entre Elite et Gossip Girl. Verdict? On a aimé!

Control Z suit Sofia, une jeune fille tourmentée qui revient au lycée après une période compliquée. Sofia est solitaire, mais dotée d’un pouvoir d’observation impeccable; c’est ce qui fait que les autres étudiants n’ont (presque) aucun secret à ses yeux. C’est également ce qui fait que le jour où un hacker s’en prend aux élèves les plus populaires de l’école, elle se lance à la poursuite du coupable, déterminée à lever le voile sur l’identité du fautif.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Une série avec de véritables sujets de société

On doit le reconnaître: le pitch nous inspire le réchauffé. Pourtant, dès le premier épisode, on est plongés au coeur de l’intrigue. Control Z nous emmène dans un Gossip Girl 2.0 où un hacker balance petit à petit les secrets bien gardés des étudiants, poussant chacun à réaliser des actions pour empêcher de voir leur précieux secrets dévoilés aux yeux de tous. Histoire de nous immerger immédiatement, “@_allyoursecrets_ “, le mystérieux hacker, balance dès les premières minutes de l’épisode 1 une vidéo révélant que l’une des étudiantes du lycée, Isabela, est transgenre. Le ton est donné et on comprend que, dans Control Z,s’entremêleront tout au long de la saison divers sujets, voguant entre sexualité, genre, réseaux sociaux, harcèlement, deuil et dépression. Un scénario qui nous rappelle “13 Reasons Why”, mais avec un autre oeil et une approche nouvelle. La série nous dépeint le portrait de différents étudiants dans lesquels tout un chacun pourrait se retrouver: du bourreau à la victime, en passant par le voyeur et le suiveur, Control Z a de quoi soulever de véritables problèmes de société.

Bien que dans le cliché, éternel défaut des teen-séries de Netflix, Control Z jouit d’un personnage principal respirant la simplicité. En effet, Sofia, interprétée par Ana Valeria Becerril, actrice mexicaine de 23 ans, nous donne à voir une jeune fille empreinte de souffrance mais à l’écoute des autres et prête à tendre la main à son prochain. Parmi les autres belles surprises du casting, parlons de Zión Moreno, l’interprète d’Isabela, née garçon et devenue fille ensuite, dans la série, comme à la vie. Une touche inclusive qui fait du bien à la lutte pour les droits des personnes LGBTQI+ et à leur représentation à la télévision. En résumé, une série à regarder si on aime les formats légers traitant de véritables sujets de fond!

Control Z, disponible sur Netflix depuis le 22 mai 2020. 

On a vu aussi: