Home Culture Flair Book Club: « Les déraisons » nous rappelle la puissance de l’amour

Flair Book Club: « Les déraisons » nous rappelle la puissance de l’amour

Parce que chez Flair, on adore tout partager avec nos lectrices, on a créé la rubrique « Flair Book Club » où l’on partage nos coups de cœur littéraires. Aujourd’hui, on vous parle de « Les déraisons », un premier roman plus que réussi de la Belge Odile D’Oultremont, qui nous rappelle que la vie est absurde, certes, et parfois injuste, mais que la puissance de l’amour n’est pas négligeable.

Le résumé

La vie d’Adrien et de Louise est un chaos enchanteur. Méritant et réservé, il travaille pour assurer leur quotidien. Ouvrière qualifiée de l’imaginaire, elle désaxe quant à elle la réalité pour illuminer leur ordinaire. Mais leur équilibre amoureux est bouleversé le jour où l’agenda stratégique de l’employeur d’Adrien coïncide avec la découverte de tumeurs dans les poumons de sa femme.

Pendant que les médecins mettent en place un protocole que Louise s’amuse à triturer dans tous les sens, l’employé modèle est exilé par un plan social aux confins d’un couloir. Sidéré, Adrien choisit pour la première fois de désobéir: il déserte son bureau vide pour se dévouer tout entier à Louise, qui, jour après jour, perd de l’altitude.

Mais peut-on vraiment larguer les amarres et disparaître ainsi sans prévenir ?

Et les frasques les plus poétiques peuvent-elles tromper la mélancolie, la maladie et finalement la mort??

Pourquoi on aime

Ils sont jeunes, ils s’aiment, et soudain, la maladie vient bousculer tout ça, une maladie grave, dont Louise n’est pas certaine de se sortir. Comme pitch de roman, on a vu plus rigolo, et pourtant, ne vous y trompez pas: « Les déraisons » est un livre solaire, brillant, vibrant d’émotion et d’espoir. Le postulat de départ a beau être plutôt triste, le roman d’Odile d’Oultremont est un véritable bonheur à lire, et on ne voit pas ses 220 pages filer tellement on est happées dans le récit.

L’auteur nous emmène du triste au tragique, du rire au larmes, le tout avec beaucoup d’amour, celui qui unit ses personnages et puis celui qu’elle leur porte clairement aussi. Dans le livre, Adrien tente par la force d’un souffle créatif puissant de vaincre la maladie, et si on vous laisse découvrir par vous-même s’il y parvient, une chose est certaine: le souffle créatif d’Odile d’Oultremont a le pouvoir d’effacer la tristesse du quotidien et de rappeler à quel point la vie peut être belle, même quand elle est compliquée.

Lire aussi:
« Le bel avenir », une plongée haletante au coeur du campus d’Harvard
« La maison des Turner », une fresque familiale passionnante
« Ensemble à minuit », le roman palpitant comme une comédie romantique

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.