Home Culture Livres FLAIR BOOK CLUB: « Elles risquent leur vie », quand la guerre se raconte...

FLAIR BOOK CLUB: « Elles risquent leur vie », quand la guerre se raconte au féminin

Elles se sont battues pour se faire une place tant sur le terrain que dans les bureaux de TF1. Anne-Claire Coudray, Liseron Boudoul, Marine Jacquemin, Anne Barrier et Patricia Allémonière ont risqué leur vie pour nous informer, mais aussi pour ouvrir la voie du métier de reporter de guerre aux femmes.

Le résumé

Cinq femmes journalistes reconnues par leurs pairs et passionnées par l’actualité racontent leur métier de reporter de guerre. Un quotidien ponctué de départs précipités, de retours silencieux pour s’éviter l’angoisse des proches, de rencontres fortes en plein chaos, de morts qu’elles évitent de regarder, de réflexes qui ont sauvé leur vie. Kaboul, Beyrouth, Afganistan, Tripoli, autant de lieux que l’on ne connait qu’à travers un écran de télévision, qu’au travers de leurs images. L’Histoire se déroule sous leurs yeux et l’exaltation d’en faire part au reste du monde leur suffit à retourner sur la ligne de front, malgré le danger et tout le reste.

Le métier de reporter de guerre s’apprend sur le terrain, un peu plus à chaque mission. La naïveté du débutant peut être dangereuse, la confiance de l’émérite peut être fatale. D’une manière plus douloureuse qu’une autre, elles en ont fait les frais. Mais toutes ont su prouver au fil de leurs reportages qu’une femme a autant sa place sur le terrain que son collègue masculin.

Pourquoi on a aimé

À travers les anecdotes les plus marquantes de leur carrière, elles dévoilent l’envers de ce métier aux mille facettes que l’on a longtemps attribué à l’élite masculine du journalisme. Comme si la guerre n’était réservée qu’aux hommes, comme si le sang-froid n’était pas inscrit dans leur ADN, comme si le courage ne se conjuguait qu’au masculin, comme si leur destin de mère n’était pas compatible. Elles ont su saisir leur chance de partir et surtout, d’en revenir. En surmontant les conditions inhumaines de la guerre, elles prouvent que rien n’est réservé à un genre, mais bien à une personnalité. Courageuses, téméraires, précises, prudentes, elles s’admirent les unes les autres dans leur manière d’aborder les situations dangereuses de ce métier qui laissent des cicatrices, mais qui vous rend plus vivante.

Flair Book Club

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.