Home Culture Livres 5 livres pour les amoureuses du Japon

5 livres pour les amoureuses du Japon

L’Empire du Soleil Levant, c’est bien plus que les sushis et les mangas, et celles qui sont fans du pays le savent. Et comme les billets d’avion ne sont pas donnés, on les emmène en évasion vers le Japon au gré des pages.

1Q84 – Haruki Murakami

Faut-il encore présenter ce classique dont un million d’exemplaires se sont écoulés en un mois seulement ? Divisé en trois tomes, 1Q84 suit l’histoire d’Aomamé et Tengo, deux trentenaires qui se sont connus fugitivement à l’âge de dix ans alors qu’ils étaient élèves de la même classe. Les livres racontent leur histoire en alternance, chaque chapitre étant rédigé à travers le regard d’un des deux protagonistes. C’est romantique, un peu fantastique, et bourré de références musicales et littéraires, sans oublier une immersion au Japon.

Les délices de Tokyo – Durian Sukegawa

« Écoutez la voix des haricots » : c’est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la savoureuse pâte de haricots rouges qui accompagne les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d’embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue… Ce roman met l’eau à la bouche avec ses pâtisseries, mais fait aussi monter les larmes aux yeux à plusieurs reprises grâce à une émotion subtilement distillée par l’auteur.

via GIPHY

Geisha – Arthur Golden

Autant le film adapté du livre est passable au mieux, autant l’ouvrage d’Arthur Golden est captivant tant il emmène dans un voyage dans le temps et dans l’espace à la découverte du Japon d’avant-guerre et de l’univers fascinant des geishas. Les lieux et les ambiances sont tellement richement décrits qu’on s’y croirait vraiment, et bien que le livre compte plus de 600 pages, on se surprend à les tourner à toute vitesse pour découvrir ce qui arrive à Chiyo-chan.

Les bébés de la consigne automatique – Ryû Murakami

Au Japon, les nouveau-nés abandonnés dans les consignes des gares sont voués à une mort certaine. Deux d’entre eux pourtant, Hashi et Kiku, vont vivre. La vie de ces deux enfants est une plaie béante qui ne se cicatrise pas, un cri qui ne se tait pas. Et cependant, des éclaircies parfois apparaissent, un chant qui surgit de la gorge de Hashi comme une accalmie au milieu d’une tempête, un saut de Kiku comme une envolée vers un ciel plus bleu, des moments d’émotion suspendus. Ryû Murakami raconte la douleur, l’absence et le manque avec une poésie inouïe, et nous entraine au passage dans les bas-fonds de Tokyo, à la découverte d’un monde à mille lieues des buildings scintillants de la métropole nipponne.

via GIPHY

La petite boutique japonaise – Isabelle Artus

Ici, l’intrigue ne commence pas dans l’Empire du Soleil Levant mais bien dans la banlieue de Melun où grandit Pamela, une jolie gamine un peu paumée qui rêve de devenir geisha, rien que ça. Thad, quant à lui, a grandi biberonné aux séries de kung-fu et finit par devenir homme de main. Deux fêtés dont la rencontre va donner lieu à des étincelles et une folle épopée au Japon.

Lire aussi: 
6 bonnes adresses our manger japonais à Bruxelles
Direction le Japon avec la nouvelle collection signée Kiko
L’ikigai, le secret du bonheur et de la longévité tout droit venu du Japon

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.