Home Culture Les oeuvres de Naomi Gilon font rugir notre intérieur de plaisir

Les oeuvres de Naomi Gilon font rugir notre intérieur de plaisir

Retenez bien ce nom: Naomi Gilon a beau n’en être qu’aux prémices de sa carrière, la jeune artiste belge fait déjà parler d’elle avec ses créations qui font rimer beauté et bestialité. À commencer par ses bougeoirs sauvages, qu’on s’offre avant que la cote de l’artiste n’explose.

Malgré son jeune âge, Naomi Gilon a déjà une longue histoire artistique derrière elle. Ainsi qu’elle l’explique, « il n’y a pas de date qui indique à quel moment j’ai commencé à créer. Dès l’enfance, à partir du moment où j’ai été en possession de mes deux mains, j’ai commencé à pratiquer le dessin. J’ai découvert la possibilité de créer très tôt, en premier, grâce à ma mère qui est tapissier/garnisseur. C’est elle qui m’a transmis le fait de pouvoir exprimer de son individualité par ses mains. Ce n’est que bien plus tard, vers l’âge de 16 ans, que j’ai réellement décidé de faire de l’art mon métier, avec toutes les difficultés qui vont avec, mais en choisissant l’épanouissement personnel ». Un épanouissement qui s’exprime dans un univers onirique, où matières brutes, inspirations animales et touches de pastel se mélangent pour un résultat véritablement unique.

Voir cette publication sur Instagram

Reservation for @mat_hitea_ieu ✌️ #claysculpture #candlestick #contemporaryart

Une publication partagée par Naomi Gilon (@naomigilon) le

Globalement je m’inspire beaucoup de la culture populaire; tuning, tatouage, piercing,  science-fiction, etc. Ces éléments sont assemblés afin de devenir des pièces hybrides auxquelles sont insufflés une perception personnelle, plus raffinée. C’est pour moi la possibilité d’extérioriser sincèrement les choses qui m’interpellent, tout ce qui éveille ma sensibilité et peut-être l’entre-deux dans lequel je me sens mieux; la franchise masculine et la finition féminine.

Voir cette publication sur Instagram

💎 Embellissement Corporel 💎 Pour l’exposition collective 13 X 18cm — @cdlt.gallery #painting #contemporarypainting #artexhibition

Une publication partagée par Naomi Gilon (@naomigilon) le

Un mariage on ne peut plus réussi avec ses bougeoirs bestiaux, qui semblent sortis tout droit de « Where the wild things are » et accueillent nos bougies entre leurs griffes. Des pièces uniques, qu’on peut demander à Naomi de customiser à l’envi et qui restent plus qu’accessibles: 30 euros pour une oeuvre faite sur mesure, on aurait tort de se priver.

Quel est l’intérêt de mettre en ventre des objets usuels à des prix extravagants ? J’envisage ces bougeoirs comme de belles cartes de visite. Tout le monde peut se permettre d’en avoir un chez soi, et c’est un bon moyen de diffuser mon travail. Il me semble, également, essentiel actuellement de réduire la frontière entre le monde de l’art « bourgeois » et les amateurs possédant un budget moins élevé.

Des amateurs qui peuvent s’offrir ces bougeoirs en passant commande à Naomi sur sa page Instagram, à moins de foncer à Liège pour découvrir son travail « en vrai » à la galerie CDLT.

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.