Home Culture Comment la série « Formula 1 : Pilotes de leur destin », m’a fait...

Comment la série « Formula 1 : Pilotes de leur destin », m’a fait apprécier la Formule 1

On connaît tous ce moment où l’on parcourt Netflix, cherchant désespérément quelque chose à regarder. Et c’est souvent comme ça qu’on découvre des pépites comme la série-documentaire Netflix, Formula 1 : Pilotes de leur destin. Peu importe que nous soyons adeptes de course automobile ou non, on se laisse emporter par les deux saisons avec engouement et passion.

Le pitch ? « Pilotes, directeurs ou propriétaires d’écuries… Qu’ils soient sur le circuit ou dans le paddock, ils sont prêts à tout et vivent la saison de Formule 1 à 300 à l’heure. » C’est le cas de le dire! La série-documentaire nous emmène dans les coulisses des deux dernières saisons de Formule 1. Les histoires entre pilotes, les doutes, les prises de décisions, les rivalités… Netflix ne nous montre pas uniquement les courses mais dévoile également tous les instants cachés qui font la vie de ce sport. Et c’est encore plus palpitant quand on sait que ce n’est pas une fiction.

Une série-documentaire anachronique

La série ne suit pas les Grands Prix dans l’ordre dans lesquels ils se sont déroulés ni via un récit chronologique. Chaque épisode se concentre sur un ou plusieurs pilotes ou écuries, ou sur une thématique en particulier. Cela peut perturber au départ, surtout quand on ne s’y connaît pas vraiment en F1. Mais on s’y fait rapidemment et ce choix se justifie car il est nécessaire pour le bien du scénario.

Deux saisons aux multiples rebondissements

La série met en avant les faits marquants des deux dernières saisons de F1. La première saison retraçant l’année 2018, expose les doutes de Daniel Ricciardo, les rivalités entre Red Bull et Renault, la mise en avant de Max Verstappen par Red Bull, les inquiétudes de Claire Williams pour son écurie, le désastre de Haas à Melbourne… Le reproche principal fait à cette première saison est l’absence des deux grandes écuries : Ferrari et Mercedes. Celles-ci avaient refusé d’être suivies, ce qui induit quelques lacunes. Cependant, vu le succès de la série, Ferrari et Mercedes ont changé d’avis pour la saison 2 et l’intègrent pour le plus grand plaisir des fans. Dans ces épisodes, on assiste à la rivalité entre Sebastian Vettel et Charles Leclerc chez Ferrari, à l’arrivée de Daniel Ricciardo chez Renault, à l’année compliquée de Pierre Gasly, aux doutes de Romain Grosjean, à la tristesse après la mort d’Anthoine Hubert à Spa-Francorchamps…

Pas uniquement pour les fans de F1

Il n’y a pas meilleur moyen que ce documentaire plein de rebondissements et de suspense pour pousser à s’intéresser à la F1. On se laisse prendre au jeu, passionné par l’histoire qui se déroule sous nos yeux. Même si les véritables stars restent les pilotes, les directeurs des écuries sont également mis en avant et les différentes rivalités sont affichées. On se surprend souvent à choisir un camp… Surtout au moment des négociations de contrats, étant donné l’importance et les enjeux de telles décisions. Il n’y a que 20 pilotes en F1 et chaque place est importante. On comprend à quel point, toute décision est minutieusement réfléchie que ce soit de la part des pilotes mais également des écuries.

Une consécration

L’entrée d’un pilote en Formule 1 est une telle consécration, la réalisation d’un rêve et la récompense d’un travail acharné de nombreuses années. C’est d’autant plus flagrant quand la caméra suit les familles de ces sportifs. Certaines prêtes à tout pour aider leur enfant à poursuivre son rêve. De ce fait, on ne peut que s’attacher aux pilotes. Ce qui est sûr, c’est que ce documentaire nous fait passer par de multiples émotions : on stresse à de nombreuses reprises en espérant qu’un pilote puisse prouver sa valeur, on panique lors de certains arrêts au stand un peu trop longs, on est surpris de voir à quel point il y a des tensions entre deux pilotes d’une même écurie… Clairement, on se prend au jeu et on en redemande !

Après avoir binge-watché ces deux saisons d’une traite, on espère de tout notre cœur l’arrivée d’une éventuelle saison 3. Mais rien n’a été confirmé par Netflix. De plus, étant donné le facteur « documentaire », il faudra attendre la fin de la saison de F1 pour en découvrir les coulisses sur Netflix. Il ne nous reste plus qu’à regarder les courses en attendant. La première de la saison 2020 se déroulera le 15 mars à Melbourne. Can’t wait !

Les deux saisons de Formula 1 : Pilotes de leur destin sont déjà disponibles sur Netflix.

D’autres séries à binge-watcher:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.