Home Culture Cinéma FAUT QU’ON REGARDE: « Ben is back », drame psycho-social sur l’addiction avec Julia...

FAUT QU’ON REGARDE: « Ben is back », drame psycho-social sur l’addiction avec Julia Roberts

BEN IS BACK (2018) JULIA ROBERTS, LUCAS HEDGES *Filmstill - Editorial Use Only* CAP/FB Image supplied by Capital Pictures Reporters / Capital Pictures

Dans « Ben is back », Julia Roberts campe une mère de famille partagée entre le bonheur et l’inquiétude de retrouver son fils, tout droit sorti d’un centre de désintoxication… 

Ben, 19 ans, est accro à la drogue. Le soir de Noël, il quitte son centre de désintoxication pour passer les fêtes de fin d’année avec sa famille. Sa mère, Holly (Julia Roberts), l’accueille à bras ouverts malgré les réticences du reste de la fratrie qui voit clair dans le jeu de Ben. Ses vieux démons le rattrapent et, pendant 24 heures, sa mère, qui l’aime d’un amour inconditionnel, va tenter de le sortir de cette spirale infernale.

Pourquoi on a aimé?

Parce que, sous la forme d’un thriller qui tient le spectateur en haleine jusqu’à la dernière seconde, « Ben is back » fait le tour, en moins de deux heures, des tristes réalités liées aux problèmes d’addiction.

A travers le cas de Ben, dont on devine la sincérité, on comprend que l’addiction n’est pas un choix. Personne ne rêve de perdre le contrôle! Ado, il fait un accident de skateboard et son médecin lui prescrit des médicaments, trop de médicaments, auxquels il va finir par devenir accro… Ce drame psycho-social montre aussi les sacrifices que les toxicomanes sont prêts à faire pour obtenir leur came à tout prix.

On essaye aussi de déculpabiliser les parents qui, lorsque leurs enfants tombent dans la drogue, ont tendance à se demander quelle est leur part de responsabilité.

Puis, on se penche sur le noyau familial, dont l’équilibre est bouleversé, dont chaque membre est impacté, tiraillé entre cette inquiétude constante de perdre un être cher des suites d’une overdose, et cette envie de lui donner une énième chance.

Le postulat de départ est passionnant. Si certains passages sont un peu tirés en longueur, l’ensemble est sauvé par la performance du duo Julia Roberts-Lucas Hedges qui fait le job à merveille. Certaines scènes sont bouleversantes et nous rappellent l’esprit d’Erin Brockovich…

Attention, pas de grande surprise pour autant! La conclusion est assez prévisible mais ne nous a pas laissées indifférentes pour autant, que du contraire.

« Ben is Back« , par Peter Hedges (actuellement en salles).

Lire aussi: 

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.