Home Culture Amy Winehouse aurait eu 35 ans aujourd’hui: retour sur 3 de ses...

Amy Winehouse aurait eu 35 ans aujourd’hui: retour sur 3 de ses titres phares

Amy Winehouse
Reporters

Le 23 juillet 2011, Amy Winehouse succombait suite à une overdose d’alcool et après des années d’addiction aux drogues dures. Sept ans plus tard, l’exceptionnelle chanteuse de jazz et de soul aurait fêté ses 35 ans ce 14 septembre. On en profite pour (re)découvrir trois des chansons qui l’ont conduite au statut d’étoile.

De ses deux albums, Frank et Back to Black, presque tous les titres sont demeurés des classiques. La carrière d’Amy Winehouse aura été fugace, fragile et volatile, à l’image de sa vie. Seulement huit courtes années séparant son arrivée sous le feu des projecteurs du jour de son décès. Et au vu des trésors qu’elle nous a laissés en héritage, on n’ose imaginer ce qu’elle aurait pu accomplir en sept ans supplémentaires.

Stronger than me

Le début de tout. Premier titre resté dans les annales pour la chanteuse britannique. Premier clip aussi. Sa sortie en 2003 marque l’envol d’Amy et fait d’elle l’une des interprètes jazz les plus prometteuses de sa génération. L’album Frank se vendra à 2 millions d’exemplaires dans le monde.

Rehab

Le moment de son passage d’espoir de la musique à artiste confirmée est marqué par la sortie de Rehab. Véritable bombe artistique, il remportera de multiples prix, dont trois Grammy Awards. Amy Winehouse y évoque sa dépendance à la drogue, sa dépression et sa volonté d’échapper aux cures de désintoxication. Il propulse autant la jeune femme sur la scène internationale qu’il lui appose l’image de star auto-destructrice et tourmentée.

Love is a losing game

Le titre illustre de manière sublime et touchante les origines de la descente aux enfers de la chanteuse. Le titre a été écrit par Amy Winehouse pour Blake Civil Fielder, avec qui elle venait de rompre mais dont elle restait éperdument amoureuse. En 2007, après s’être retrouvé, le couple se marie. S’entame alors la période la plus sombre et destructrice de l’existence d’Amy. Cocaïne, héroïne, ecstasy, kétamine, influencée par son compagnon, la jeune femme, sombre dans la drogue et enchaine les overdoses et les cures de désintoxication. Ils finissent par divorcer en 2009, mais la star ne guérira jamais vraiment, ni de cette rupture ni de ses démons.

Pour continuer à vibrer avec cette artiste d’exception, foncez découvrir Amy, le documentaire d’Asif Kapadia, disponible sur Netflix.

À découvrir également:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.