Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
©  C Flanigan/FilmMagic/Getty

« Ils m’ont traitée comme un chien », Britney Spears revient sur sa tutelle

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

Libérée de sa tutelle depuis novembre 2021, Britney Spears continue de se confier publiquement sur le traitement qu’elle a subi lors de ces treize années. Elle accuse ses parents de l’avoir brisée mentalement.

« Pourquoi vous et la famille avez-vous accepté et m’avez-vous traitée comme un chien ??? QU’EST-CE QUI TE REND SI SPÉCIAL ??? QU’EST-CE QUI REND VOS AUTRES FILLES SI SPÉCIALES POUR QUE VOUS ME TRAITIEZ COMME UNE MOINS QUE RIEN ? », a écrit hier Britney Spears sur son compte Instagram en s’adressant à son père Jamie Spears en charge de sa tutelle pendant treize ans. Elle ajoute envahie par la colère: « Je prie pour que tu ressentes ne serait-ce que cinq minutes de la douleur que j’ai ressentie et que tu brûles en enfer. » Dans la même soirée, elle publie également cinq publications qui sont des captures d’écran de son application de notes. Elle y décrit les humiliations que son père lui aurait fait subir et comment cela a impacté sa santé mentale et son estime d’elle-même. 

Je me suis toujours demandé ce que pensaient les gens beaux… Je me sentais belle avant, puis pendant la tutelle je n’ai plus rien ressenti. J’étais triste, je n’avais rien à dire sur mon apparence dans les séances photo, je devais suivre des directives… Je le dirai jusqu’au jour où je mourrai…Ma famille a ruiné ma putain de vie !!

Lire aussi : Britney Spears fait de nouvelles révélations choc sur sa tutelle

« Il n’a jamais été un père pour moi, il était toujours ivre »

Elle explique que son père faisait tout pour la faire sentir « la plus moche possible ». Il aurait même dit à Britney que son petit ami de l’époque avait « un corps parfait », mais qu’elle, à l’inverse, « avait besoin de travailler sur elle car elle n’était pas en forme ». « QUEL PÈRE DIT À SA FILLE QUE SON PETIT AMI A UN CORPS PARFAIT ??? Et que j’ai beaucoup de travail à faire ??? », s’exclame-t-elle. Elle ajoute : « Il m’a toujours dit que j’étais grosse, donc je ne me suis jamais sentie jolie ou assez bien. Il n’a jamais été un père pour moi, car il était toujours ivre !!! La raison pour laquelle je parle de ça, c’est parce que je sais que j’essaie de me présenter comme étant parfaite et jolie... Mais c’est parce que je sais ce que ça fait de se sentir laide et effrayée !!! »

Dans un autre post, qui figure encore sur son compte Instagram, sous des extraits de films où des personnages mettent une gifle à d’autres, elle dénonce cette fois la violence de sa mère Lynne Spears : « La première fois qu’on m’a mis une gifle, c’était la soirée où Paris et Lindsay (Paris Hilton et Lindsay Lohan) m’ont déposé à ma maison de vacances avec mes enfants. » Elle raconte : « Ma mère était énervée, elle m’a frappée si fort que je ne l’oublierai jamais. » Un récit qui fait suite aux excuses publiques de sa mère sur Instagram, auxquelles Britney Spears avait répondu : « Prend tes excuses et va te faire foutre. » À travers son témoignage, Britney adresse également un message à son public féminin dans une des captures d’écran désormais supprimée, mais relayée par « Page Six » : « Bref, les filles, sentez-vous belles ! Je vous aime ! »

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires