Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Getty

La Suisse adopte officiellement une loi légalisant le mariage homosexuel

Manon de Meersman

Alors qu’il ne s’agissait jusqu’ici que d’une proposition de loi, l’ouverture du mariage à tous les couples a finalement été adoptée en Suisse. Une merveilleuse nouvelle aux couleurs de l’arc-en-ciel, qui vient égayer ces temps sombres et si particuliers.


Bien que la Suisse ait traîné à ouvrir le mariage à tous les couples, elle se différencie malgré tout en incluant dans sa loi un droit à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de femmes. Une ligne supplémentaire qui fait la différence et qui confère au texte une dimension supplémentaire comparée aux nombreux autres textes européens concernant le mariage pour tous les couples.

Lire aussi: « La Suisse approuve la réforme de loi du mariage pour tous« 

Un incroyable pas en avant pour la Suisse


Ce droit à la PMA permettra aux femmes en couple souhaitant adopter d’être reconnues automatiquement comme mères de l’enfant, à condition seulement qu’elles aient eu recours à une banque de sperme en Suisse. En adoptant cette loi, la Suisse devient le 29ème pays du monde à rendre légal le mariage des couples homosexuels. « Aujourd’hui est un jour historique pour la communauté LGBT et ses amis!, s’est exclamé le Comité national sur le mariage pour tous, selon l’AFP. Le parlement suisse a confirmé aujourd’hui que les familles arc-en-ciel et les couples homosexuels méritent les mêmes droits que les familles hétérosexuelles. Bien que ce soit déjà une évidence pour beaucoup en Suisse, la victoire d’aujourd’hui est un incroyable pas en avant pour notre pays et tous ceux qui en bénéficient directement ou indirectement touchés. »


Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Un petit « mais » pointe malgré tout le bout de son nez dans cette explosion multicolore. En effet, l’Union démocratique fédérale (UDF) a d’ores et déjà fait part de son souhait de lancer un référendum contre l’adoption du texte. Selon la démocratie suisse, un référendum peut en effet être mis en place pour contrer un acte législatif du Parlement. Cependant, pour y parvenir, l’UDF devra récolter 50 000 signatures dans les 100 jours qui suivent la publication officielle du texte de loi. Un combat qui n’a pas lieu d’être et qui a peu de chance d’aboutir. Pour rappel, selon une enquête en date du mois dernier, « 82% des Suisses sont favorables à l’ouverture du mariage aux couples de même sexe », rapporte le magazine Têtu.

 

Source: Têtu 

 

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires