Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Delphine Houtmans et Titouan Drieghe

STREET ART : balade d’un autre genre dans les rues de Bruxelles



Graffitis, tags, fresques, vous passez surement devant une multitude d’œuvres chaque jour sans même y prêter attention. Et qui méritent pourtant d’être admirées tant elles sont belles et créatives.  Alors, chaussez vos baskets, on vous emmène dans les rues Bruxelles à la découverte du Street Art. Une balade d’un autre genre qui vous fera sortir des sentiers touristiques. 


L’art urbain s’est développé dans les années 70 aux États-Unis avant de s’exporter progressivement en Europe dix ans plus tard. Il est depuis devenu partie intégrante du design de nos villes. Contrairement aux œuvres des musées, le Street Art se déploie dans l’espace public et est ainsi à la portée de tous. Sans soucis de reconnaissance sociale, les artistes de rues interviennent souvent sans autorisation, en signe de protestation. Mais le Street Art est loin d’être une discipline unique, puisqu’il englobe de multiples influences et toutes sortes de techniques comme le graffiti, le pochoir, la mosaïque, le tag ou encore les stickers. Et est désormais largement considéré comme un art contemporain.

Tag, graffiti, pochoir, c’est quoi ?


Graffiti est un mot italien qui tire son origine du mot grec « graphein » et qui signifie écrire, dessiner ou peindre. C’est donc une inscription ou un dessin, réalisé sur un endroit qui, de base, n’est pas prévu à cet effet. Il est là soit pour exprimer un sentiment ou une révolte soit par esthétisme pur. Le tag lui, est l’essence même du graffeur, sa signature, qu’il posera rapidement et furtivement en signe de son passage ou sous son oeuvre. Efficace et simple d’utilisation, le pochoir est un mode de reproduction d’un logo ou d’un dessin, découpé dans un carton, du plastique, du métal ou du bois. Le Street Art compte aussi le sticker, qui dure le temps de vie du papier adhésif sur lequel il est réalisé et est souvent porteur d’un message.

Prête à commencer la balade dans les rues de Bruxelles?

Skate Park Place de la chapelle

Skate Park Place de la chapelle

Skate Park Place de la chapelle

Les artistes de rues se sont emparés de l’endroit pour s’exprimer à
l’aide de tags, de graffitis et de stickers.
Artistes : Anonymes Adresse
: Square des Ursulines, 1000 Bruxelles

Lettrage et Lotsjmaghrust

Lettrage et Lotsjmaghrust

Lettrage et Lotsjmaghrust

Cette fresque qui représente une voiture tomber dans le vide et
s’intitule « Lotsjmaghrust » a été réalisée sur commande pour le
propriétaire de la maison. Artistes pour
« Lotsjmaghrust »
: Parole, Obêtre, Spencer et Doctor H
Artiste pour le « lettrage » : Parole
Adresse : à l’intersection de la rue Haute et de
la rue des Chandeliers

Laissez les filles tranquilles

Un exemple de stickers et de collages porteurs d’un message.
Artistes : Anonymes Adresses : à
l’intersection de la rue Haute et de la rue des Chandeliers
(gauche) / Rue des Eperonniers (droite)

Anonyme

Anonyme

Anonyme

Mélange de graffitis et tags. Artistes :
Anonymes Adresse : rue des Chandeliers

La sagesse

La sagesse

La sagesse

Artiste : Spear Adresse : rue de
Namur 14, 1000 Bruxelles

Fleurs murales

Fleurs murales

Fleurs murales

Artiste : Orkez, un artiste belgo-vietnamien qui s’inspire de ses
origines asiatiques et de l’architecture pour réaliser ses œuvres.
Adresse : rue de Namur, 1000 Bruxelles

L’ange

L'ange

L’ange

Cette fresque très bien entretenue, a été réalisé avant les années
2000. Elle serait une commande du magasin de literie qui se trouve
juste en dessous, ce qui explique les plumes.
Artiste : Inconnu Adresse : rue
de Namur, 1000 Bruxelles

Open Wall

Open Wall

Open Wall

L’Open Wall est un espace de 60 mètres carrés ou graffeurs et
tagueurs peuvent venir exprimer leur art sur les murs de Bruxelles,
en toute liberté et légalité. Ce mur est géré par l’ASBL
Dynamic’art avec le soutient de la ville de Bruxelles.
Adresse : Mont des Arts, 1000 Bruxelles

Broussaille

Broussaille

Broussaille

Depuis presque 30 ans, Bruxelles met à l’honneur le patrimoine
culturel belge et affiche fièrement des fresques de bandes
dessinées célèbres. À cette époque, les murs de la ville
étaient majoritairement recouverts de grandes affiches
publicitaires qu’il fallait retirer. Alors, plutôt que de
rafraîchir les façades délabrées, celles-ci furent progressivement
recouvertes. Et c’est ainsi que la première fresque représentant
« Broussaille » du dessinateur bruxellois Frank Pé vu le jour.
Aujourd’hui près de 60 œuvres similaires couvrent les rues de
Bruxelles.  Artistes : Mangnay J.-Y. / Oreopoulos G. /
Pieterhons R. / Vandegeerde D. par l’ASBL « Art mural ».
Adresse : rue Marché au Charbon 1000 Bruxelles

La nuit dort

La nuit dort

La nuit dort

Artiste : Anonyme Adresse : angle de la rue des Grands Carmes et
rue du Marché au Charbon 1000 Bruxelles

Photo d’un tableau attribué à Pieter Coek

Photo d'un tableau attribué à Pieter Coek

Photo d’un tableau attribué à Pieter Coek

Pieter Coek était un célèbre peintre flamand de la
Renaissance. Un de ses tableaux a été découvert en 1993 à
Bruxelles où il termina sa carrière. Une copie en est désormais
affichée dans les rues de la ville. Adresse : rue
de Bon Secours, 1000 Bruxelles

Façade végétale

Façade végétale

Façade végétale

Artiste : Fresque réalisée par le collectif Farm
Prod qui rassemble des artistes de différents horizons.
Adresse : rue de Bon Secours 13, 1000 Bruxelles

Victor Sackville

Victor Sackville

Victor Sackville

Issue du parcours, cette fresque très connue représente le héros de
la bande dessinée franco-bege « Victor Sackville » et mêle réalité et
dessin. Artistes : G. Oreopoulos et D.
Vandegeerde, par l’ASBL « Art Mural ». Adresse : rue
Marché au Charbon

L’amour sous tous ses angles

L'amour sous tous ses angles

L’amour sous tous ses angles

Une série de fresques murales qui dépeint l’amour sous tous
ses angles dans le quartier gay de Bruxelles. Ces fresques ont été
commandé par la Rainbow House, maison associative LGTBQI, avec
le soutient de la ville de Bruxelles. Artistes
:  Fotini Tikkou et Ralph König Adresse
: rue de la Chaufferette

Nuage

Nuage

Nuage

Ce graffiti n’est visible que lorsque le magasin est fermé.
Artiste : Ange Bruneel Adresse :
rue des Eperonniers 1000 Bruxelles

Volet coloré

Volet coloré

Volet coloré

Ce graffiti n’est visible que lorsque le magasin est fermé.
Artiste : Steve LOCATELLI Adresse
: rue des Eperonniers, 1000 Bruxelles

Volet coloré

Volet coloré

Volet coloré

La fresque n’est visible que lorsque le magasin est fermé.
Artiste : Eyes B, dont le travail est inspiré des
arts numériques Adresse : rue des Eperonniers 1000
Bruxelles

Volet coloré

Volet coloré

Volet coloré

Cette oeuvre n’est visible que lorsque le magasin est fermé.
Artiste : Arnaud End Adresse :
rue des Eperonniers, 1000 Bruxelles

Discrets mais efficaces

Discrets mais efficaces

Discrets mais efficaces

Cette fresque a été réalisé dans le cadre de la campagne Propreté
Publique  de la ville de Bruxelles. Quatre autres œuvres
mettant à l’honneur les travailleurs de la propreté sont
dissimulées dans la Capitale, pour rendre hommage à ces héros du
quotidien. Artiste: Jaune
Adresse: Petite rue des Bouchers, 1000 Bruxelles

Make us young!

Make us young!

Make us young!

Cette fresque a été réalisé avec la technique du pochoir. C’est un
cadeau offert par l’Estonie à la Belgique, à l’occasion de sa
présidence au conseil de l’Union européenne.
Artiste : l’estonien Edward von Lõngus
Adresse : Petite rue des Bouchers, 1000 Bruxelles

Le M.U.R

Le M.U.R

Le M.U.R

Le M.U.R (modulable, urbain, récréatif) est un concept de fresque
éphémère inspiré d’un panneau publicitaire, imaginé par
l’association française du même nom et soutenu par la ville de
Bruxelles. Le « M.U.R brussels » invite chaque mois un nouvel artiste
à investir le panneau de 3 mètres sur 9 d’une nouvelle oeuvre qui
viendra recouvrir l’ancienne.  Adresse :
place d’Espagne

Canards qui s’envolent

Canards qui s'envolent

Canards qui s’envolent

Droite : depuis 2016, l’artiste Oak Oak investi les murs de la
capitale. Ses références sortent généralement de la culture « geek ».
Gauche : Le graffiti sur la gauche a été réalisé par Anagard, un
artiste indonésien qui utilise la technique de pochoir.
Artistes : Oak Oak et Anagard
Adresse : place d’Espagne

Light my fire!

Light my fire!

Light my fire!

Ce graffiti réalisé avec la technique de pochoir est un cadeau de
l’Estonie à la Belgique à l’occasion de sa présidence au conseil de
l’Union européenne. Artiste : l’estonien Edward
von Lõngus Adresse : place d’Espagne



Crédits Photos : Delphine Houtmans et Titouan Drieghe

À lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires