Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Calvin Klein

Voilà pourquoi cette pub Calvin Klein a été interdite en Belgique

Laurane Wattecamps
Calvin Klein ose. Un peu trop. Sa dernière campagne de pub a été interdite en Belgique. En cause: elle inciterait au partage de selfies sexy. 

Même les journaux espagnols ont partagé la nouvelle: la Belgique a interdit une publicité. Le JEP, le Jury d'éthique publicitaire est à l'origine de cette décision. La banalisation de selfies érotiques a été jugée raison suffisante pour enlever toute affiche des abribus. 

 

 

#MyCalvins

Le concept des publicités #MyCalvins consiste à briser les codes, à se montrer tel qu'on est, à faire ce qu'on veut, au nom du hashtag. Sur la publicité concernée (ci-dessus), la jeune femme, vêtue d'un soutien-gorge, met sa poitrine en avant tout en affichant une position lascive. Comme dans le cas présent, les photos ont souvent un caractère érotique, voire sexuel, ce qui a poussé le JEP à dénoncer cette pratique et a finalement l'interdire chez nous. 

 

 

La contagion

La RTBF indique que 13 plaintes ont été reçues. Elles évoquent toutes "une assimilation de la femme à un objet sexuel", "une atteinte à la pudeur", "une banalisation de la culture pornographique". Et c'est précisément ce dernier point qui provoque un buzz malsain. Depuis l'apparition de cette campagne, les réseaux sociaux regorgent de selfies érotiques, tous estampillés du hashtag #MyCalvin. C'est ainsi que des mineurs se retrouvent à poil sur Twitter sans même avoir conscience du danger de leur publication. Calvin Klein va-t-il trop loin? A-t-il spécifiquement décidé de faire de la publicité pour les pervers, comme l'indique le New York Post? D'autres pays suivront peut-être le mouvement belge en interdisant à leur tour l'affichage décomplexé de ces publicités érotiques. 

 

Plus d'actu?

 

 

 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires