Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

PHOTO: elle devient le symbole de la lutte anti-racisme

Justine Rossius
Aux États-Unis, le mouvement Black Lives Matter prend de l'ampleur. L'objectif? Dénoncer les violences policières envers les personnes noires. Samedi, une manifestation a eu lieu en l'honneur de cette noble cause. Et parmi la foule, il y avait cette jeune femme...

Le 5 et le 6 juillet dernier, on dénombrait deux nouvelles victimes des bavures policières envers la communauté black aux États-Unis. Alton Sterling et Philando Castil ont été abattus par des agents de police, réveillant ainsi le spectre du racisme dans la police américaine. Une vague de colère s'en est suivi, à juste titre. Le samedi 9 juillet dernier, une manifestation a eu lieu à Bâton-Rouge (en Louisiane). Alors qu'elle battait son plein, provoquant des arrestations et des affrontements, une jeune femme s'est faite remarquer par son courage et sa grâce.

 

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Une scène symbolique

Avec sa longue robe flottant au vent, elle s'est approchée d'une horde de policiers, l'air impassible, les bras croisés. Deux agents se sont précipités vers elle pour l'appréhender. Si cette scène n'a duré que quelques secondes en réalité, elle a été immortalisée par Jonathan Bachman, photographe chez Reuters et elle restera sans doute éternellement dans nos consciences. Comme le symbole d'une lutte juste et primordiale, pour combattre des inégalités qui n'ont pas lieu d'être. Un racisme qui ne peut pas exister. La photo marque les esprits grâce à la longue robe de la jeune femme. Vêtement léger, gracieux, fébrile qui contraste et s'oppose au lourd attirail anti-émeute des policiers. Un autre détail retient notre attention: les policiers semblent reculer, comme bloqués par une force invisible. La force de la tolérance? Ce serait bien.

 

Qui est cette jeune fille?

Il s'agit de Leshia Evans, une jeune infirmière de 28 ans, qui, comme énormément de personnes, en a eu assez de ce racisme latent. Elle s'est alors rendue à Bâton-Rouge, endroit où a été tué Alton Sterling. Selon une amie, elle aurait été manifester car elle souhaite un meilleur avenir pour son fils de 5 ans. La jeune femme a tout de même été arrêtée après la prise de cette photo. Nous, on applaudit sa bravoure, sa conviction d'être dans le bon.

 

Encore plus d'actu?

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires