Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

ON A TESTÉ: le « Harry Potter Studio Tour » de Londres

Sarah Mangeleer
Sarah Mangeleer Journaliste

De passage à Londres le temps de quelques jours, impossible pour la Pottermore que je suis de passer à côté de la visite des studios Harry Potter et le moins que l’on puisse dire c’est que je n’ai pas été déçue du voyage!

Un petit récap’ du tour

Après environ une heure de route dans le bus que j’avais réservé (en plus de mon entrée), je suis finalement arrivée face aux studios Harry Potter. Ils sont immanquables grâce aux baguettes géantes de nos sorciers préférés qui annoncent l’entrée. Une fois à l’intérieur, un immense dragon grandeur nature accueille les visiteurs avant que le tour ne commence officiellement.

Après une courte introduction donnée par les acteurs originaux, je me suis retrouvée en plein dans la Grande Salle, tout spécialement décorée pour les Fêtes de Noël. Sapins majestueux, instruments enneigés, table de Fêtes, le moindre détail a été réfléchi pour qu’on se croit en plein Noël à Poudlard.

On pénètre ensuite dans une immense salle qui contient les sets les plus emblématiques des films: le bureau de Dumbledore, la cuisine des Weasley, le bureau d’Ombrage, la salle commune de Gryffondor et de Serpentard, la salle des potions de Rogue,... c’est en général le moment où les fans des films se précipitent en hurlant de joie pour poser près de leur lieu préféré (et oui on l’a fait aussi).

Sarah Mangeleer

Au milieu de la visite, on arrive en extérieur où il est possible de découvrir notamment la maison des Dursley ainsi que l’emblematique Magicobus mais également les serres du château avec des Mandragores plus vraies que nature. Ensuite, c’est le moment de retourner à l’intérieur pour pénétrer (entre autres) à l’intérieur de la banque des Gringots, du Chemin de Traverse, le tout en apprenant tout un tas de secrets de tournage des films. Un peu avant la fin, on tombe sur la gare du Poudlard Express qu’il est possible de visiter (attention aux files par contre). Vous pouvez aussi vous adonner à une séance photo de folie en posant avec votre chariot près de la voie 9 3/4. Enfin, la visite se conclut chez Ollivander, le célèbre marchand de baguette du monde magique, où des centaines et des centaines de baguettes vous attendent.

Avant de partir, passage obligé près de la boutique de souvenirs qui est tout simplement immense. Des pulls aux couleurs de votre maison, aux peluches des animaux fantastiques en passant par de la papeterie de Poudlard, aux bijoux et aux confiseries, on ne savait plus où donner de la tête. Si les prix restent (très) élevés pour certains objets, impossible de ne pas se faire plaisir avec un petit porte-clé ou une écharpe pour garder un petit souvenir.

Sarah Mangeleer

Notre avis

J’en ai clairement pris plein les yeux durant toute la balade entre les sets d’Harry Potter. Les décors sont absolument spectaculaires et on a vraiment l’impression de se balader au coeur de Poudlard. Je vous recommande de suivre les guides et le personnel des studios qui sont toujours partants pour vous raconter deux-trois anecdotes de tournage qui font toute la différence sur la visite.

Il y a un million de détails à voir durant votre passage aux studios, mais vous pouvez tout autant vous laisser porter et flânez simplement entre les sets pour profiter des décors merveilleux. Dans les deux cas, impossible d’être déçu·e vu le soin et la qualité apportés à chaque seconde de l’expérience. Franchement, j’ai été bluffée du début à la fin.

De plus, découvrir les studios au moment des fêtes a ajouté un côté encore plus magique au tour (sans parler des boules de Noël adorables disponibles dans les nombreuses boutiques du studio au cours de la visite)!

Sarah Mangeleer

Les petits moins

Le prix de l’entrée qui, à mon avis, reste un soupçon trop élevé pour ce qu’on obtient concrètement durant la visite. J’ai payé environ 94 pounds (soit plus ou moins 110 euros) pour l’entrée et le service de transport, étant donné que sur place ce prix ne comprend même pas l’audio-guide ou un guide tout court, j’ai trouvé ça un peu cher). La visite en elle-même a également été limitée par ce forfait puisqu’on disposait de 4 heures sur place avant le départ du bus du retour alors qu’une visite approfondie en mériterait franchement 5 ou 6 heures vu tout ce qu’il y avait à voir et à lire.

J’ajouterais à cela le fait que pas mal de décor sont juste observables de loin comme le Chemin de Traverse par exemple (s’il est merveilleusement bien reconstitué, c’est dommage de ne pas pouvoir pénétrer à l’intérieur des petites boutiques ou se promener entre les échoppes). Je trouvais parfois que certains décors manquaient d’interactions avec le public (surtout en sachant qu’il y avait beaucoup de petits bouts de chou parmi nous donc pour les occuper durant 3 heures, juste observer un décor c’est un peu « mince »).

Ce que j’ai préféré?

La forêt interdite, sans hésiter. Le décor est vraiment époustouflant et on se sent vraiment transporter dedans comme jamais. J’ai adoré tombé sur un hippogriffe au détour d’un chemin et j’ai frissonné d’horreur en croisant la tanière d’Aragog. Frissons garantis durant la balade!

Et je ne peux pas non plus oublier la sensation de joie indescriptible de retomber tout droit dans un univers qui m’a bercée depuis mon enfance. On perçoit tout au long de notre visite comme un petit soupçon de magie dans l’air, qu’on le veuille ou non. Bref, on a tout simplement adoré l’expérience et on a qu’une seule hâte: y retourner dans plusieurs années pour découvrir les nouvelles merveilles que nous ont concocté les studios.

Derniers conseils?

  • Pensez à bien réserver votre place à l’avance en ligne pour être certain·e de pouvoir passer aux studios durant votre séjour à Londres.
  • Pour éviter les files, profiter un maximum des studios et faire quelques économies, n’hésitez pas à prendre un pique-nique avec vous !

Pour plus d’info, n’hésitez pas à vous rendre sur le site officiel des studios.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires