https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© CBS news

NATURE: des centaines de baleines meurent en Nouvelle-Zélande

La nuit dernière, 416 baleines se sont échouées sur la plage de Farewell Spit en Nouvelle-Zélande et plus de la moitié n'ont pas survécu.

Les baleines pilotes, véritables beautés de la nature, semblent ne pas s'acclimater à certaines de nos côtés, et en particulier celles situées dans la région de Golden Bay, au nord de l'île du sud.

 

 

La plage qui piège les baleines

Connue pour être "un piège à baleines", la plage de Farewell Spit a déjà été par le passé le théâtre de tragédies comme celle-là. La nuit dernière, 416 baleines sont restées prises au piège de la plage de Farewell Spit, en Nouvelle-Zélande. Comme l'explique Andrew Lamason, porte parole du service de la protection de l'environnement:

 

Au large de Farewell Spit, il y a une grande quantité de sable en forme de crochet et les eaux sont peu profondes. Une fois que les baleines sont entrées dedans il est très difficile pour elles d’en ressortir.

 

Ces globicéphales, ou baleines-pilotes, se sont vues prise au piège dans la baie et ne pouvant sortir, se sont retrouvées sur le sable. Au petit matin, les habitants de la région ont eu le cœur brisé en découvrant que 70% des pauvres bêtes n'avaient pas survécu à leur terrible voyage.

 

Metro

 

 

300 volontaires se mobilisent

Selon Andrew, même si les baleines survivantes sont en mauvais états, plus de 300 volontaires avec le cœur sur la main tentent de sauver les pauvres bêtes. À l'aide d'eau et de couverture mouillées, elles tentent de garder les baleines hydratées et bien au frais.

 

Metro

 

Grâce à la marée montante, certaines baleines ont d'ores et déjà pu être remises à l'eau et voguent déjà vers le large. On espère que le reste de ces pauvres animaux pourront regagner leur milieu et continuer leur voyage.

 

 

 

 

 

 

 

On en a aussi parlé:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires