Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Bored Panda

Les photos glaçantes de Fukushima, 5 ans après la catastrophe

Barbara Wesoly
Le 11 mars 2011, après un tsunami dévastateur, se produisait le terrible accident nucléaire de Fukushima Dai-ichi. Il conduisit à la création d'une zone interdite au public, car trop radioactive. 30 kilomètres autour de la centrale, qu'un photographe a choisi d'explorer, malgré les risques. 

Une demi-décennie déjà depuis ce désastre, similaire en gravité à celui de Tchernobyl. Une catastrophe nucléaire pour le Japon, mais aussi pour l'ensemble de la planète, encore irradiée pour de nombreuses années. Bien qu'ils puissent retourner y passer quelques journées, les habitants de Fukushima ne rentreront jamais chez eux. La zone proche de l'usine est polluée et condamnée pour des décennies. Keow Wee Loong, un jeune photographe de 27 ans, a souhaité immortaliser la cité abandonnée, les rues vides et les magasins suspendus dans un instant fantôme. Une série d'images angoissantes, saisies en toute illégalité, après avoir échappé aux barricades et aux patrouilles policières. Seulement protégé par un masque a gaz, l'artiste s'est exposé aux radiations pour saisir ce témoignage photo.

 

 

D'autres images incroyables:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires