https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© We heart it

Îles de France: les premiers tests salivaires pour dépister le cannabis

Le cannabis serait une des causes de l'échec scolaire. Voilà en tout cas ce que pense Valérie Pécresse, actuelle présidente du conseil régional d'Île de France. Il y a à peine 4 mois, elle exprimait son désir et sa motivation de mettre en place des mesures drastiques pour contrer cette montée de la drogue à l'école. Convaincante la Valérie, puisque cette loi vient tout juste d'être adoptée.

S'en rouler un avant les cours

Fumer du cannabis avant d'aller en cours, en voilà une idée farfelue. Malheureusement, certains lycéens en ont fait une habitude quotidienne. Légalisée dans certains pays, le cannabis fait office de drogue récréationnelle bien souvent prise à la légère. Mais pour la présidente du conseil régional, c'est loin d'être le cas!

 

A noter que l'application du dépistage relèvera entièrement du chef d'établissement lui-même.

 

470 établissements sont concernés

Elle en a d'ailleurs fait son cheval de bataille et a déclaré vouloir surveiller de plus près sa consommation chez les lycéens. C'est la raison pour laquelle elle a fait approuver le financement de tests salivaires dans les lycées franciliens. Au total, pas moins de 470 établissements se sont vu attribuer ces tests. Il faut noter que l'application même du dépistage relèvera uniquement du chef d'établissement.

 

Mieux vautdonc ne pas éveiller les soupçons de ce dernier si vous ne voulez pas finir dans son bureau.Alors, les lycéens, toujours autant envie de s'en griller un avant le cours de maths? 

 

 

Encore plus d'actus:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires