Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Giphy.com

1 automobiliste belge sur 2 ne met pas son clignotant sur l’autoroute

Une étude récente menée par la compagnie "Touring" révèle que 50 % des Belges n'utilisent pas leur clignotant pour indiquer un changement de bande sur l'autoroute. Rappel du jour: le cligno, c'est pas de la déco!

"Le clignotant s'utilise pour indiquer une intention de tourner, de changer de voie, de dépasser ou de faire un écart": ça, c'est ce que dit le code de la route. Mais dans les faits, les Belges seraient très peu enclins à activer le cligno quand il faut.

 

Infraction du 1er degré

Selon une enquête récente, 40 % des automobilistes belges n'utiliseraient en effet pas le clignotant pour indiquer une intention de tourner dans une agglomération. Et 50 % ne s'en serviraient jamais sur l'autoroute. Ne pas utiliser le clignotant est pourtant une infraction du 1er degré, passible d'une perception immédiate de 50 €, d'une transaction de 60 € ou d'une peine au Tribunal de police allant de 55 € à 1375 €, comme le rappelle le site du Moniteur automobile.

 

Médaille d'or pour les Montois!

Ce sont surtout dans les grandes villes du pays que les experts ont constaté un mauvais usage du clignotant (à Bruxelles, Anvers et Liège, c'est la cata!). Meilleurs élèves du classement belge: les Montois, suivis par les Namurois. À Mons, plus de 80 % des automobilistes feraient en effet un usage malin du cligno. Y'avait déjà le Doudou, de cool friperies, de super expos, des terrasses au soleil… pour nous donner envie d'y faire un tour. Si en plus, on peut y conduire tranquillou!

 

En voiture, Simone!

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires