Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© THIS IS US -- Season: Pilot -- Pictured: (l-r) Ron Cephas Jones as William, Mandy Moore as Rebecca, Milo Ventimiglia as Jack, Susan Kelechi Watson as Beth, Justin Hartley as Kevin, Chrissy Metz as Kate, Chris Sullivan as Toby -- (Photo by: Chris Haston/NBC)

This is us: la série à voir de toute urgence

Parfaite pour nos longues soirées d’hiver, This is us raconte le quotidien d’une famille (presque) traditionnelle.


 

Saviez-vous que plus de 18 millions de personnes dans le monde partagent la même date de naissance? C’est le cas de Kate, Kevin, Randall et Jack, les quatre protagonistes de This is us, la nouvelle série de RTL-TVI. Une série qui, depuis sa diffusion américaine l’année dernière, provoque un véritable raz-de-marée sur les réseaux sociaux.

Sans grande prétention, elle raconte l’histoire d’une famille, à la fois traditionnelle et dysfonctionnelle, et dresse le portrait de ses membres à travers les générations. On y suit, entre autres, Kevin Pearson, campé par le télégénique Justin Hartley (Revenge, Bad Moms 2), que nous avons rencontré au 57e festival de Télévision de Monte-Carlo.

 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Au fil des épisodes, on réalise à quel point la personnalité de Kevin est complexe »

 


« En apparence, explique Justin, Kevin est le genre de mec qui a tout pour lui: la gloire, l’argent. Mais, quand on gratte un peu, on réalise que ni la célébrité, ni les filles qu’il collectionne n’arrivent à combler ce vide affectif qui l’habite. Il se sent seul, il ne supporte plus de ne pas être pris au sérieux par les producteurs de télé qui ne lui offrent que des rôles de beau gosse inculte. Il sait qu’il est capable de faire mieux. Au fil des épisodes, on réalise à quel point sa personnalité est complexe. Il est amoureux de la même femme depuis toujours. Il va évoluer, grandir et enfin avoir le courage d’avouer ses sentiments parce qu’il s’accroche à cet amour qui lui échappe. Son cœur est grand. »

 

Des sujets sérieux


 

Kevin est très proche de sa sœur Kate (Chrissy Metz), qui souffre d’obésité et aimerait reprendre un train de vie plus sain. Sans tomber dans le mélodrame, la force de cette série est de traiter de sujets actuels et sérieux comme l’obésité, la maladie, mais aussi l’adoption. Randall (Sterling K. Brown), qui a été élevé par la famille Pearson, est toujours hanté par l’image de son père biologique, l’homme qui l’a abandonné à sa naissance et n’a plus jamais donné signe de vie. « C’est la première fois, poursuit Justin Hartley, qu’en lisant un script, je me suis autant identifié aux personnages. Que ce soit aux femmes, aux enfants, aux personnes âgées. Chaque personnage est spécial, atypique. Je pense que cette série a le mérite de nous faire réfléchir. Chaque personne qui nous entoure a une histoire, sans doute fascinante et intrigante, qu’on ne soupçonne pas. Des vies faites de rires, de peines, de pertes. Chaque personne a de l’importance, chaque vie est unique. »

 

Tous les mardis à 21 h 45 sur RTL-TVI.

 

D’autres idées séries:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires