Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Netflix

La série « 1899 » serait inspirée de l’actualité

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

Sortie le 17 novembre dernier sur Netflix, la série « 1899 » a rencontré un franc succès. Mais cette histoire sur fond de navigation et de navire disparu est-elle réelle ? Selon le producteur et les scénaristes, le show serait inspiré de l’actualité internationale.

Cette toute nouvelle série fraîchement débarquée sur Netflix, était déjà très attendue par le public, car elle est signée par les créateurs d’une autre série bien connue « Dark ». Mais au-delà de sa réalisation prestigieuse, le show a également séduit par son intrigue mystérieuse. Pendant huit épisodes « 1899 » nous plonge dans un voyage en mer tumultueux où des personnes issues de toute l’Europe sont montées à bord du bateau Kerberos, en Angleterre pour atteindre New York et l’avenir meilleur que cette ville représente à leurs yeux. Pleins d’ambitions et d’espoir face à la fin du siècle et au début d’une nouvelle ère qui se profile, ils vont vite faire face à un imprévu lors de leur traversée. L’équipage découvre un navire disparu et très vite des choses étranges se produisent. Si dès la sortie de sa bande-annonce, le film a été rattachée à la tragique histoire du Titanic, les scénaristes ne se sont pas inspiré du naufrage de 1912, mais bien de faits actuels.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Lire aussi : ON A VU : « The Wonder », le succès Netflix inspiré d’étranges faits réels

Europe, crise des migrants, Brexit...

Si l’équipe du film a rappelé que la série relève du fantastique et n’est donc pas le récit de faits réels, les scénaristes de « 1899 » ont avoué auprès du « Parisien » que l’intrigue avait des résonances avec l’actualité, abordant « la crise des migrants » et l’importance d’avoir « un espace de création européen où travailler en harmonie ». Une inspiration que le producteur Jantje Friese avait déjà évoquée lors d’un entretien avec « Deadline » l’année dernière : « Il fallait vraiment que ce soit une collaboration européenne. Non seulement au niveau des acteurs, mais aussi de l’équipe. Nous avions le sentiment qu’avec les dernières années où l’Europe était sur le déclin, nous voulions donner un contrepoint au Brexit et à la montée du nationalisme dans différents pays pour revenir à cette idée d’Europe et d’Européens travaillant et créant ensemble. » Pas d’histoire vraie derrière le scénario donc, mais bien un écho très fort à la situation actuelle en Europe. 

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires