Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Arte - Petite fille

À VOIR SUR NETFLIX: « Petite fille », le documentaire bouleversant sur la transidentité

Justine Rossius

À la recherche d’un documentaire bouleversant à regarder ? On vous recommande « Petite fille », diffusé initialement sur Arte et désormais disponible sur Netflix, qui suit le parcours de Sasha, 7 ans, fille née dans un corps de garçon.


Pour explorer au mieux le thème de la transidentité, le cinéaste Sébastien Lifshitz, a décidé de s’immiscer dans la famille de Sasha, fillette de 7 ans née dans un corps de garçon et qui se sent fille depuis l’âge de 3 ans. Pendant 1 an, il a filmé à quoi ressemble la vie d’un enfant qui se se sent coincé dans son propre corps et qui se voit confronté au manque d’inclusion de la société. Baptisé « Petite fille », ce documentaire solaire et véritablement chamboulant, est disponible sur Netflix.

"Quand je serai grande, je serai une fille.”“Petite fille” est un documentaire montrant l’histoire bouleversante de Sasha, 7 ans, une petite fille transgenre faisant face aux regards des autres. C’est dispo.

Posted by Netflix on Monday, March 15, 2021

 

Pourquoi il faut regarder ?


Ce qui est intéressant, c’est que le réalisateur a choisi d’aborder la question de la dysphonie de genre, cette détresse ressentie par les personnes qui ne se sentent pas en accord avec le genre auquel elles ont été assignées à la naissance, par le biais du regard d’un enfant, alors que souvent, c’est de la bouche d’ados ou d’adultes que la parole se libère à ce sujet. On aime aussi le fait que les parents soient fortement mis en lumière dans ce documentaire, car il s’agit parfois pour eux de se sentir démunis face à un enfant qui n’accepte pas son corps.

Dans « Petite fille », on découvre une mère aimante, qui culpabilise beaucoup (elle a désiré avoir une fille durant sa grossesse et se sent donc responsable de la souffrance de son enfant). Elle ne parvient pas à trouver de l’aide, le médecin de famille avouant son incompétence, et l’école refusant d’entendre parler de la question. Un documentaire qui mêle pudeur et sensibilité, et qui montre à quel point le manque de compréhension du monde adulte peut impacter l’insouciance d’un enfant, pour qui la vie devrait pourtant être aussi simple que de jouer à la poupée.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires