Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
Drôle cartonne sur Netflix - DR

ON A VU: « Drôle », la nouvelle série de la créatrice de « Dix pour cent »

Kathleen Wuyard

Le scénario, les acteurs, leur allure folle, et puis Paris, Paris, PARIS... Tout, absolument tout nous avait plu dans « Dix pour cent ». Et l’excellente nouvelle, c’est que sa créatrice est de retour avec « Drôle », une nouvelle série en plein coeur de la ville lumière.

Le scénario: « Malgré leurs différences, quatre humoristes ont la même ambition : faire rire les autres. Entre petits jobs et rêve de buzz, ils feront tout pour percer dans le stand-up ». Soit, pour Fanny Herrero, une nouvelle immersion dans le monde du show-biz français, mais cette fois, non pas vu par le prisme de ses stars et de leurs agents mais bien de la scène immergente, en l’occurence, les nouveaux noms du stand-up.

Un milieu pas toujours aussi drôle qu’il n’y paraît, dont la créatrice de « Dix pour cent » montre les revers et les travers, mais aussi la camaraderie, le soutien, les combines, avec toute la subtilité qui avait fait de sa série précédente le succès qu’on connaît.

Lire aussi: « Drôle » : la série Netflix pour les fans de « Dix pour cent »

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Confession: s’il y a bien une chose dont l’auteure de cet article n’est pas fan, c’est le stand-up, qui s’inscrit dans un désintérêt pour le spectacle vivant en général, né d’une adolescence passée à accompagner ses parents dans des petits théâtres où les artistes interpellaient les membres du public, soit l’enfer pour une introvertie. Mais on s’égare.

Ce qui est important, donc, c’est que malgré une aversion au stand-up, dès les premières minutes du premier épisode, on est happés par l’écriture, les personnages, leurs galères, leurs victoires, et puis Paris, toujours Paris. Pas surprenant: si vous tapez le titre de la série dans votre moteur de recherche préféré, vous trouverez pléthore d’articles chantant ses louanges et réclamant à corps et à cri une seconde saison.

Un chorus auquel on se joint: impossible de ne pas savoir ce qui attend des personnages auxquels on s’attache très vite (Neziiiiiiiiiir -insérer un coeur avec les doigts ici-). Netflix et Fanny, si vous nous lisez, vous nous arrangez ça très vite? Merci, la bise!

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires