Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Senior woman baking pies in her home kitchen. Mixing ingredients.

Grandmas Project, la série qui transmet avec amour les recettes de grand-mères

Kathleen Wuyard

Le crédo de Grandmas Project, la web-série collaborative qui invite des réalisateurs du monde entier? « Partager l’héritage le plus savoureux de la planète ». Soit les recettes de grand-mère, littéralement, puisque ces dernières passent face caméra pour livrer leurs secrets de cuisine.


Dans chaque épisode de 8 minutes, des réalisateurs réalisent un film sur leur grand-mère, par le biais d’une recette de cuisine qui sert de fil rouge pour raconter son histoire. Entre 2016 et 2018, 14 films ont ainsi été produits, et cette première saison de la série, financée via Kickstarter, a reçu le patronage de l’UNESCO, rien que ça, qui a salué son travail visant à « sensibiliser le grand public au patrimoine culturel immatériel par le biais d’outils numériques ».

Venues d’Autriche, du Brésil, de Bretagne, de Croatie, du Danemark, d’Égypte, des États-Unis, d’Inde, du Maroc, de Pologne ou encore de Serbie, les mamys de cette première saison sont adorables, touchantes, et surtout, leurs recettes sont particulièrement alléchantes. Logique, car le projet est parti de la cuisine des grand-mères de Jonas Parienté, instigateur du Grandmas Project.

Presque tout ce que je sais de l’histoire de ma famille (des juifs égyptiens du côté de mon père, des juifs polonais du côté de ma mère), je l’ai appris en filmant mes grands-mères dans leur cuisine. Pendant près d’un an, en 2005, j’ai capté leur accent, leur personnalité, leurs tics ; mais aussi des récits d’enfance à Varsovie ou au Caire, des histoires d’exil et d’immigration, des bouts de souvenirs rafistolés et des pans de mémoire volontairement passés sous silence. Tout cela prenait vie naturellement tandis qu’elles m’apprenaient à faire des borekas au fromage ou du hareng fumé »


C’est ainsi qu’il a eu l’idée de les faire parler pendant que les marmites chauffaient, et d’inviter d’autres à faire pareil. Saluée par la presse internationale, la série mijote aujourd’hui sa deuxième saison, et lance une campagne de financement participatif pour pouvoir la réaliser. Mais il ne s’agit pas là de la seule manière de contribuer: les réalisateurs, qu’ils soient confirmés ou en herbe, peuvent soumettre un épisode sur leur grand-mère ici. Bon par contre, cela implique de parvenir à la convaincre de dévoiler l’ingrédient secret de sa recette fétiche…

Lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires