Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Getty

FRIENDS : la co-créatrice s’excuse pour le manque de diversité de la série

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

Adoubée par des millions de fans, la série « Friends » est devenue culte. Pourtant, Marta Kauffman, co-créatrice du programme regrette le manque de diversité du casting, ainsi que certaines scènes devenues problématiques.

Vingt ans après sa diffusion, « Friends » reste la série doudou que l’on aime re-regarder dès que l’on ne sait pas quoi choisir dans le catalogue des programmes Netflix. Mais malgré son succès, le show n’est pas irréprochable, en particulier en termes de diversité. Un manque de représentation que certains acteurs phares avaient déjà souligné publiquement lors d’interviews, comme David Schwimmer, l’interprète de Ross Geller. Une problématique longtemps ignorée par Martha Kauffman, la co-créatrice de « Friends ».

À lire aussi : ALERTE JOB DE RÊVE: être payé·e pour regarder la série « Friends »

Un véritable déclic

Mais après la mort du citoyen afro-américain George Floyd, asphyxié sous le genou d’un policier, Martha Kauffman a un véritable déclic et réalise son erreur. En 2020, elle reconnaît dans une interview pour « Entertainment Weekly », « ne pas avoir fait assez » pour pallier le manque de diversité dans la série. Deux ans plus tard, le 30 juin dernier, elle fait à nouveau son mea culpa auprès du « Los Angeles Time ». Elle déclare : « J’ai beaucoup appris ces 20 dernières années. C’est douloureux de se regarder dans le miroir. » Un constat qui l’a poussé à faire un don de 4 millions de dollars au département des études africaines et afro-américaines de l’université Brandeis, où elle a étudié. Le but de ce geste : participer activement à la lutte contre les discriminations et le racisme aux Etats-Unis.

Une mauvaise représentation des personnes transgenres

Désormais, Martha Kauffman n’a pas peur de se confronter à ses erreurs passées et de les assumer publiquement. Elle s’est donc confiée sur un autre choix, cette fois scénaristique, qu’elle regrette, dans un entretien qui sera diffusé le 11 juillet prochain sur la « BBC » comme le relaye « Variety ». Une décision qui concernait le traitement scénaristique du parent transgenre du personnage de Chandler Bing. Devenue une femme transgenre, « le père » de Chandler, comme il le nomme tout au long des épisodes, ne sera jamais genrée de la bonne manière par son fils, ni considéré comme une femme par les autres personnages. « Les pronoms n’étaient pas encore quelque chose que je comprenais. Nous n’avons donc pas appelé ce personnage “elle”. C’était une erreur », a affirmé Martha Kauffman.

À lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires