Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

ON A TESTÉ: le SAN Sablon dans le cadre de la soirée SAKÉ MOI

Manon de Meersman
Dans le cadre d’une soirée exceptionnelle autour du saké, nous avons pu découvrir la cuisine subtile et raffinée du SAN Sablon, le deuxième des restaurants SAN du chef Sang Hoon Degeimbre, à Bruxelles.

Le concept du SAN Sablon


Derrière les fourneaux du SAN Sablon, on retrouve Valerio Borriero, offrant dans ses assiettes une gastronomie urbaine, avec des produits frais et de qualité. Le mot d’ordre du lieu? On mange dans un bol et l’unique couvert, c’est la cuillère. On plonge alors avec gourmandise dans les plats du SAN Sablon qui propose une cuisine créative et savoureuse, cherchant sans cesse à se renouveler. Le restaurant cherche d’ailleurs à innover le plus possible… C’est pourquoi il propose plusieurs fois dans l’année des évènements spéciaux en son sein, comme ce food-pairing au cours duquel nous avons pu nous délecter de ses bons petits plats.

Cet évènement visait à nous faire découvrir à la fois le SAN Sablon, du lieu à l’assiette, mais également le saké, grâce à des sommeliers de chez Titulus, un bar à vins nature et caviste. Nous avons pu profiter d’un menu, nous faisant découvrir tout au long de la soirée une cuisine avec une vraie signature, ainsi qu’un alcool des plus particuliers entre 13 et 17 degrés, à base de riz.


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le saké, une véritable découverte


Lors de ce food pairing, nous avons donc goûté une série de sakés, tous présentés par Viven Blot de chez Titulus. Nous avons eu un coup de coeur pour le Senkin Kimoto 50, un saké fruité aux notes florales, qui accompagnait parfaitement l’entrée à base de Saint-Jacques, radis et kombu. Autre coup de coeur également pour le saké qui nous a été servi en fin de repas: le Suppaï Umeshu, un saké sur la prune, la fraîcheur et la gourmandise, qui accompagnait merveilleusement bien le dessert autour de la mandarine, de la ricotta et de l’huile d’olive.

Un lieu et une cuisine haut en couleur


« Chaque bol interroge un produit, présente ses différentes facettes grâce à une association de techniques et de textures savamment composée », se décrit le SAN Sablon. Et ça se ressent très fort. L’une des entrées du menu était autour du bar et du chou-fleur et ces derniers étaient servis avec un jus iodé. L’association est originale et très délicate, remplie de fraîcheur et de gourmandise.

Le lieu est quant à lui épuré et très agréable. Lumière tamisée, banquettes confortables, jeu de textures, cuisine ouverte, décoration subtile… Le lieu a tout pour plaire et invite à un moment de gastronomie assuré. On valide à 100%!

Niveau prix, on est sur un lunch en trois services à 45€ ou en 5 services à 65€ et un menu le soir à 5 services à 65€.

 

View this post on Instagram


 

A post shared by SAN Sablon (@sansablon) on


Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

En un coup d’oeil


Assiette ★★★★★

Service ★★★★★

Ambiance ★★★★★

Décoration ★★★★★

Gourmandise ★★★★★

Un évènement est prévu d’ici avril, mais chuuuut, c’est encore un secret! En attendant, un menu à l’occasion de la Saint-Valentin sera proposé le vendredi 14 et le SAN Sablon participe à l’action Jongkeuken Geweld au mois de mars (menu jeunes 3 services + pairing vins à 49€ pour les 18-30 ans).

Le SAN Sablon se situe au 12 Rue Joseph Stevens à 1000 Bruxelles et est ouvert du mardi au samedi, de 12h à 14h et de 19h à 22h.

 

Lire aussi:


 

 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires