Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Getty Images

Témoignage: « Je suis bénévole dans un refuge pour animaux »

La rédaction
Un monde plus solidaire où chacun trouve sa place, c’est ce que veux Margot, 25 ans, qui passe plusieurs heures par semaine dans un refuge pour animaux. Elle nous a expliqué comment ça se passait. Qui sait… ça va peut-être vous inspirer!


« J’ai toujours aimé les animaux. À l’âge de quatorze ans, je voulais absolument travailler dans le refuge animalier de mon village, mais j’étais trop jeune. Trois ans plus tard, j’ai retenté ma chance. On m’a demandé si j’étais également disposée à nettoyer les cages. Évidemment! Je rêvais de travailler là-bas.

Depuis, j’y passe plusieurs heures par semaine et il m’arrive également d’accueillir des chiens à la maison.


Une fois ou deux par an, j’ai donc un ou deux chiens en plus de mon dalmatien et mon rottweiler. Il s’agit souvent de chiots, de jeunes chiens ou d’animaux qui ont besoin d’un peu plus d’attention ou d’affection. Jusqu’à la semaine passée, j’accueillais deux jeunes bouledogues. C’était très chouette, mais très fatigant. Ils n’étaient pas encore propres, par exemple.

Ces 8 chiens, en refuge depuis trop longtemps, n’attendent que vous pour être heureux.

En faire un métier?


Avant, j’accueillais aussi des chatons, mais depuis la naissance de ma fille, j’évite. Les chatons demandent encore plus d’attention. Je promène également les chiens du refuge environ trois fois par semaine. Ça me plaît tellement qu’actuellement, j’essaie de devenir promeneuse de chiens professionnelle. Ce serait vraiment génial si je parvenais à faire de ma passion mon métier. »

À lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires