Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Facebook

« Parlons peu, parlons cul! », la websérie qui désacralise la sexualité

Sur Youtube, Maud et Juliette nous font bien rire. De l’orgasme aux sextoys en passant par la fellation ou l’endométriose, le succès de la websérie “Parlons peu, parlons cul!” ne fait que commencer.

Désacraliser la sexualité

Juliette est mariée depuis des années au seul homme qu’elle a connu et elle s’imagine experte en sexualité. Maud est célibataire, fan de Bradley Cooper et a une vie amoureuse un peu chaotique.

 

Toutes les semaines depuis six mois, les deux copines nous emmènent dans leurs délires les plus locaces. Aujourd’hui, leur chaîne Youtube compte plus de 270.000 abonnés. 

 

 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Après Bref, le sexe

 

Les deux filles ont d’abord travaillé sur la série Bref avant de devenir amies et de créer leur websérie. Maud, la blonde, raconte comment leur est venue cette idée. 

 

Un soir on faisait un apéro entre copines et comme beaucoup de monde on a commencé à parler de sexe. On s’est rendu compte que c’était hyper drôle et que ça permettait de dédramatiser toutes les histoires étranges ou dures qui peuvent arriver à tout le monde.

 

On parle de sexe sur flair.be, et c'est normal:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires