Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Giphy

13 situations que connaissent celles qui ont des voisins insupportables

Même si vous avez l'appartement le plus cosy et magnifique du monde, vos voisins peuvent transformer votre petit coin de paradis en véritable enfer. #ToutPareilSansLesFlammes

Garder son sang froid quand on a des voisins horribles est parfois difficile. Entre nuits blanches et films interrompus par des cris, vous avez bien souvent envie de craquer.

 

Seulement voilà, votre appartement vous plaît et vous n'avez pas envie de déménager. Du coup, vous avez décidé de prendre la situation à la légère et d'en rire. Et franchement, vous avez bien raison! De notre côté, nous avons fait pareil. #OnNeSenerveQueSiCaConcerneLaBouffe

 

 

1- Vous ne prenez plus l'ascenseur

Un dimanche matin, vers 7 h 30, vous avez "osé" aller demander à votre gentil voisin de calmer un peu ses deux filles qui hurlaient à la mort des chansons immondes. Depuis, c'est regard noir dans les couloirs. Aussi, pour éviter de le croiser, vous ne prenez plus l'ascenseur. Et c'est tant mieux, vous n'avez jamais été aussi musclée!

 

 

 

2- Vous n'avez plus besoin de réveil

Tous les matins, de 7 h à 7 h 20, votre voisine de dessus déambule sur son parquet en talons aiguilles. Forcément, c'est hyper pratique pour vous puisque vous n'avez plus besoin de mettre de réveil. Comment ça, aujourd'hui vous commencez à 10 h? Il ne faut pas commencer à faire la difficile non plus…

 

 

3- Vous avez mémorisé les noms de leurs gamins

À force d'entendre vos voisins hurler sur leurs gamins pour un oui ou pour un non, vous avez fini par mémoriser le prénom de chacun d'eux. Mia, Marie, Ernest, Charlie et Pierre. Et au fond c'est une véritable aubaine, parce que si un jour un incendie se déclare, vous pourrez vérifier si tous les gamins de l'immeuble sont bien sortis. 

 

 

 

 

4- Vous avez l'impression de vivre dans un fumoir

Dans les années 90, fumer dans les boîtes et les bars était autorisé. Certains de vos voisins doivent donc penser que vous êtes nostalgique et que ça vous manque… Pour vous remonter le moral, ils s'amusent donc à fumer dans le couloir, dans l'ascenseur, dans le parking souterrain. Et s'ils s'y mettent à plusieurs, ça sent même chez vous. Alors, on dit merci qui?

 

 

 

 

5- Vous avez l'impression de vivre dans une boîte de nuit

Ce qu'il y a de cool avec vos voisins, c'est qu'ils vous tiennent toujours au courant de l'activité musicale "des jeunes". Alors si demain, on vous met un flingue sur la tempe avec pour question "devine le titre de cette chanson ou je t'explose la cervelle", vous saurez quoi répondre! "Euh c'est pas Maître Gims, ça?"

 

 

6- Vous ne sursautez plus quand les portes claquent

Quand vous habitiez chez vos parents, à la campagne, la moindre porte claquée vous faisait sauter au plafond. Aujourd'hui, même à 5 h du matin, une porte violemment fermée ne vous fait plus aucun effet. C'est à peine si vous l'entendez.

 

 

7- Vous jouez au karaoké depuis votre lit

Comme vous n'aimez pas trop vous ridiculiser en public avec votre voix de pigeon malade, vous n'allez jamais au karaoké. Et c'est bien dommage, parce que chanter est une de vos passions. Heureusement, grâce à vos voisins, vous pouvez chanter depuis votre lit sans que personne ne se moque ou vous demande "c'était quoi en fait, la reprise que tu as choisie?"

 

 

 

 

8- Vous avez pris des actions chez Post-it

Il faut avouer que, quand on ne connaît pas ses voisins, on a un peu du mal à aller toquer chez eux pour leur demander de baisser un chouilla la télé pendant que votre bébé fait la sieste. Du coup, vous avez acheté des kilomètres de Post-it rose en forme de cœur que vous allez coller sur les portes et les paillassons. #CestUneCritiqueRomantique

 

 

9- Vous avez l'impression de vivre dans "les Feux de l'amour"

Si vous et votre chat ne vous engueulez pas trop souvent, c'est loin d'être le cas de vos voisins. Du coup, vous notez avec passion toutes les histoires de cœur et de tromperies de vos voisins en vous disant, qu'un jour, vous en ferez une fiction romancée pleine de zombies.

 

 

 

 

10- Vous arrivez à faire la différence entre une perceuse à percussion et un marteau perforateur

C'est un fait, vous n'avez jamais été trop branchée bricolage. Mais grâce à vos voisins d'à côté qui bricolent le samedi matin à partir de 8 h, vous avez maintenant l'oreille extrêmement aguerrie pour savoir s'ils posent une étagère IKEA ou s'ils installent leur nouvelle table basse. #PapaVaÊtreFierDeVous

 

 

11- Vous connaissez les flics du quartier par leur prénom

"Ouai, salut Gégé, c'est encore moi. Tu peux venir dire aux voisins du 7B d'arrêter de hurler, on est mardi soir quand même". À force d'appeler le commissariat de quartier, vous êtes connue comme la fille ayant les voisins les plus insupportables de toute la Wallonie.

 

 

12- Vous savez maintenant qu'il n'y a pas QUE les enfants qui se couchent à 9 h

Non, il y a aussi Patrick, votre voisin, qui en été veut dormir les fenêtres ouvertes et vous demande donc de ne plus parler sur votre terrasse. C'est embêtant, parce que 21 h, c'est aussi l'heure à laquelle vous mettez les saucisses sur le barbeuc'. Mais bon, un petit régime ne vous ferait pas de mal non plus. #TantPisPourLesSaucisses

 

 

 

 

13- Vous avez appris que les parties communes ne le sont pas vraiment

Alors que vous pensiez que laisser votre vélo dans le couloir n'était pas une atteinte aux droits de l'Homme, vous avez vite découvert le contraire le jour où vous avez retrouvé votre fidèle destrier sur le sol, les deux pneus crevés. Le pire? Il y avait un Post-it rose en forme de cœur qui disait "le couloir n'est pas un garage. Bisous <3"

 

 

 

 

 

 

Plus de situations qui nous font marrer:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires