Home Témoignages Témoignage: « Je ne supporte pas les enfants de mon amoureux »
PUBLICITÉ

Témoignage: « Je ne supporte pas les enfants de mon amoureux »

Devenir belle-mère est rarement un choix. On tombe amoureuse d’un homme, mais aimer ses enfants ne va pas toujours de soi, surtout quand ils vous font sentir que vous n’êtes pas la bienvenue dans leur vie. C’est le cas de Nathalie, 27 ans.

PUBLICITÉ

« Pour le monde extérieur, je suis une belle-mère qui adore ses beaux-enfants, mais rien n’est moins vrai. J’ai rencontré mon mari il y a sept ans grâce à un ami commun. Alex a dix ans de plus que moi. Je connaissais aussi son ex, même si nous avons commencé à nous voir alors qu’ils étaient déjà séparés. Je savais qu’Alex avait deux enfants de 14 et 12 ans, mais à ce moment-là, je ne me rendais pas compte de mon futur rôle de belle-mère. J’avais à peine 20 ans, j’étais follement amoureuse de lui. Lorsqu’Alex a dit à ses enfants que nous étions en couple, ils ont réagi positivement. Mais une semaine après, leur réaction a changé.

Invisible

Selon eux, je leur prenais leur papa. Depuis, ma relation avec mes beaux-enfants est faite de hauts et surtout de bas. Ils me parlent à peine. Je peux compter sur une main le nombre de fois où ils m’ont souhaité bonne nuit. Ils font comme si je n’existais pas, ils sont seulement sympas quand je leur offre un cadeau. L’attitude de l’ex femme d’Alex explique pourquoi ils se comportent de cette manière. Même si elle a quitté Alex pour un autre homme, elle n’a jamais accepté qu’il construise une nouvelle vie, et certainement pas avec moi qui ai dix ans de moins que lui. J’ai tout essayé pour créer un lien avec les enfants, j’essaye encore aujourd’hui. Je leur pose des questions par rapport à leurs copains, leurs hobbys, l’école… Ils ne me répondent que par ‘oui’ ou ‘non’. Quand je me retrouve seule avec eux, ils sont tout sauf agréables.

C’est comme s’ils voulaient me tester en permanence. Par exemple, ils salissent délibérément la maison alors que je viens tout juste de nettoyer. Si je leur fais une remarque, ils me rient au nez avant de disparaître dans leur chambre.

Tenir jusqu’à ce qu’ils partent

Les dernières années ont été éprouvantes. Je suis fatiguée de devoir toujours prouver que je mérite ma place dans la famille. Alex est l’amour de ma vie. Et même si j’avais su tout ça à l’avance, j’aurais sauté à pieds joints dans cette aventure. Je veux un avenir avec lui. Pourquoi devrais-je mettre un point final à notre relation? Tôt ou tard, les enfants quitteront la maison. Je dois patienter en serrant les dents. Je décompte les jours jusqu’à ce qu’ils retournent chez leur mère. Secrètement, j’espère qu’ils choisiront un jour d’aller vivre tout le temps chez elle, même si ce serait horrible pour mon mari. Mais au moins, je pourrais profiter de notre relation et vivre sans eux. »

À lire aussi:

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.