Home Témoignages Rencontre avec Laura et Caroline qui vont traverser le Détroit de Gibraltar...

Rencontre avec Laura et Caroline qui vont traverser le Détroit de Gibraltar à la nage

Leur objectif: récolter des fonds pour financer une prothèse pour Christian, une jeune Congolais qui a perdu sa jambe dans l’attaque de son village par des rebelles, quand il avait 15 ans. Elles ont baptisé leur projet Swim 4 Chris.

En 2015, Laura, 33 ans et Caroline, 31 ans, se rencontrent au bord d’une piscine, à Bruxelles. Elles sympathisent autour du leur passion commune: la natation. Quelques mois plus tard, Caroline, qui travaille pour Oxfam, est envoyée en mission au Congo. Elle y fait la connaissance de Christian, 29 ans, issu de la région. Il lui raconte comment 15 ans plus tôt, les rebelles ont attaqué son village, Mudaka. Il y perd son frère et lui-même, gravement blessé, est amputé de la jambe droite.

Un hobby devenu mission

Pour financer ses soins médicaux, les parents de Chris ont dû vendre leur maison et tous leurs biens. Mais la seule prothèse qu’il peut alors s’offrir le fait terriblement souffrir, car elle n’est pas adaptée à sa morphologie. Mais le jeune homme ne peut en changer, car son coût est exorbitant: 40.000 euros. Sans parler de la nécessité d’effectuer l’opération en Europe. De retour en Belgique, Caroline raconte cette histoire à Laura et toutes deux ont alors l’idée de mettre leur hobby au service de Christian.

C’était l’occasion pour nous de donner un objectif social à cette passion que nous partagions

Relier deux continents

En octobre dernier, les jeunes femmes se lancent dans une course en pleine mer de 3,5 kilomètres au nord de l’Italie. Le principe de la traversée en eau libre s’impose pour elles comme le meilleur moyen de faire connaitre leur engagement. Swim 4 Chris est né. “Nous avons choisi le Détroit de Gibraltar d’abord parce qu’il s’agit d’une distance entre 18 et 22 kilomètres ce qui, pour des sportives qui ne sont pas non plus des athlètes de haut niveau, reste réaliste. Mais aussi parce qu’il s’agit d’un endroit symbolique, un emplacement qui fait le lien entre l’Europe et l’Afrique, comme c’est le cas pour ce lien entre Christian et nous.”

Objectif 2018

Depuis un an, Laura et Caroline s’entraînent 4 à 5 fois par semaine, en piscine, tout en continuant à participer à des courses en mer, toujours plus longues, pour augmenter progressivement la durée de leur parcours et être prêtes pour juin 2018, date prévue pour leur traversée. Elles partiront alors de Tarifa, dans le sud de l’Espagne, pour rejoindre le nord du Maroc. Leur plus grand défi aujourd’hui: rechercher des sponsors et un maximum de parrainages pour guider leur projet, aussi courageux que généreux, toujours plus loin sur les flots.

Si vous voulez les aider à concrétiser leur objectif et ainsi permettre à Christian d’avoir sa prothèse, vous pouvez surfer sur leur site ou visiter leur page Facebook.

Crédit: Barbara Wesoly

D’autres jeunes femmes inspirantes