https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/
Home Témoignages ENCRER MON HISTOIRE: “Mon ancien petit copain m’a poignardée 38 fois”

ENCRER MON HISTOIRE: “Mon ancien petit copain m’a poignardée 38 fois”

Mon ex m'a poignardée
Mon ex m'a poignardée

Un tatouage, c’est pour la vie. On peut le choisir pour marquer à jamais un moment important sur notre peau, pour se souvenir de quelqu’un ou d’un lieu, pour rire, pour s’évader… Aujourd’hui, Laura nous livre la signification derrière les dessins qui ornent son corps.

“Le 17 novembre 2007 mon ancien petit copain m’a poignardé 38 fois”. Lorsque nous avons reçu le témoignage de Laura et la photo de son tatouage, l’effroi nous a immédiatement gagnées. Les faits remontent au 17 novembre 2007, le jour où Laura a survécu.

Ce soir-là, la jeune femme était seule à son domicile lorsque son ancien petit copain, avec lequel elle avait rompu, a débarqué chez elle avec un couteau à steak. Il l’a alors poignardée à 38 reprises, lui infligeant d’importantes blessures. Lui projetait de mettre fin à ses jours mais a pris la fuite en arrachant la prise du téléphone.

“Je m’en suis sortie seule du haut de mon mètre 50” nous explique Laura.

Animée par un instinct de survie sans faille, Laura a prévenu les secours et a tenu bon jusqu’à leur arrivée. Malgré son corps meurtri, elle a survécu à l’inimaginable. Pour ne jamais oublier ces forces en elle, elle a choisi de les marquer sur sa peau. “J’ai deux tatouages qui ont un rapport avec agression. Le 1er est sur mon pied, où il est écrit “Vivere” avec l’écriture de ma maman. C’est écrit en Italien, en hommage à mes nonnos. Je suis sûre qu’ils ont été mes bonnes étoiles ce jour-là”.

Mon tatouage sur l’épaule a été une évidence pour que je n’oublie pas les jours où ça ne va pas, que je reviens de loin et que je suis forte”.

“Je l’ai fait en 2015, l’année de mes 30 ans, l’année où je me suis dit qu’il fallait avancer, vivre pour moi et être heureuse”.

Vous souhaitez participer à notre rubrique? Cliquez ici pour savoir comment faire.

Lire aussi: