Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
©Netflix

L’arnaqueur de Tinder a fait une nouvelle victime

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

L’arnaqueur de Tinder a encore frappé. Après le documentaire choc sur Netflix sorti en février dernier, une nouvelle jeune femme a confié à la télé israélienne s’être fait escroquée de 126 000 euros par Simon Leviev.

Souvenez-vous en février 2022, le documentaire « L’arnaqueur de Tinder » avait fait grand bruit lors de sa sortie sur Netflix. On y découvrait l’histoire vraie d’un homme qui se faisait appeler Simon Leviev et qui escroquait des femmes en les rencontrant sur Tinder. Il prétendait être le fils d’un diamantaire israélien extrêmement riche qui recherchait l’amour. En vérité, celui qui se nomme véritablement Shimon Hayut, entretenait plusieurs relations en même temps avec des femmes à qui il demandait de l’argent. 

Si cet argent ne devait être qu’un prêt afin de l’aider à sortir d’une mauvaise passe, cela devenait vite des sommes astronomiques pour lesquelles certaines femmes se sont endettées. Pendant ce temps, le jeune homme en profitait pour voyager et rencontrer d’autres femmes à qui il pourrait escroquer à nouveau de l’argent. Au total, plus de 10 millions de dollars aurait été volé par Shimon Hayut. Ce dernier a été plusieurs fois condamné à de la prison, la dernière peine en date était en raison d’un passeport frauduleux. Expulsé en Israël, son pays d’origine, il avait été condamné à 15 mois de prison pour vol, fraude et falsification après les plaintes de plusieurs femmes. Mais libéré au bout de cinq mois pour bonne conduite, l’arnaqueur de Tinder semble avoir très vite repris ses activités.

Lire aussi :L’Arnaqueur de Tinder s’exprime pour la première fois dans une interview

Il m’a assuré qu’elles mentaient toutes.

Selon « The Times of Israel », il aurait déjà fait une nouvelle victime. En effet, Iren Tranov, âgée de 25 ans a témoigné à la télévision israélienne affirmant que Shimon Hayut lui aurait escroqué pas moins de 126 000 euros. Elle qui avait pourtant visionné le documentaire Netflix auparavant, affirme : 

Il a évoqué avec moi toutes les femmes qui s’étaient plaintes : il m’a assuré qu’elles mentaient toutes et que, lui, disait la vérité. Il n’avait rien d’un criminel à la recherche d’une proie.

Pourtant, Shimon Hayut lui aurait certifié être l’associé d’une société automobile qui pourrait fournir à la jeune femme une voiture de la marque BMW neuve. Celle-ci a donc envoyé 126 000 euros à Shimon Hayut pour ce véhicule, qu’elle a bel et bien reçu, mais qui était en fait une voiture volée, appartenant déjà à quelqu’un. 

Après avoir découvert le subterfuge, Iren Tranov a exigé un remboursement de la part de celui que l’on nomme l’arnaqueur de Tinder. Chose que ce dernier a refusée, avant de finalement lui envoyer un chèque de 126 000 euros, mais signé par une autre femme. Encore une nouvelle victime escroquée par les réseaux sociaux comme le déclare son avocate Miri Friedman. De son côté, Iren Tranov a porté plainte et déclare : « Il savait qu’il ruinait ma vie. » Une seule question se pose : l’arnaqueur de Tinder ne s’arrêtera-t-il donc jamais ? 

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires