Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
@unsplash

Le chargeur unique pour smartphone devient obligatoire en Europe

Camille Hanot
Camille Hanot Journaliste

Smartphones, liseuses électroniques, casques, appareils photo, smartphones, GPS, écouteurs sans fil… À partir de 2024, tous les petits appareils électroniques, sans exception, devront avoir le même chargeur !

Le Parlement européen vient d’adopter, ce mardi 4 octobre à Strasbourg, le chargeur unique qui était en discussion depuis 2009… Cela veut dire que prochainement tous les fabricants de petits appareils électroniques devront proposer le port USB-C. Oui, même Apple ! A partir de 2024, tout le monde pourra utiliser le même chargeur, même les détenteurs d’iPhone.  

Quels appareils sont concernés ?

Le chargeur universel sera obligatoire, sans exception, pour les smartphones, liseuses électroniques, casques, appareils photo, écouteurs sans fil, claviers et souris d’ordinateur, GPS, consoles de jeux vidéo et enceintes portatives. Les montres connectées ne sont pas concernées par cette nouvelle loi. Par contre, les ordinateurs devront eux aussi s’y mettre à partir de 2026.

Pourquoi un tel changement ?

Pour permettre aux consommateurs de faire des économies mais aussi et surtout pour des raisons écologiques. 11 000, c’est le nombre de tonnes de déchets électroniques liés aux chargeurs jetés chaque année. « C’est un grand jour pour les consommateurs, un grand jour pour notre environnement » a déclaré l’eurodéputé travailliste maltais Alex Agius Saliba.

Le chargeur unique va représenter au moins 200 millions d’euros d’économies par an pour les consommateurs européens selon les dires de Margrethe Vestager, vice-présidente de la Commission européenne.

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires